Motion de censure: Premier débats, hier
Pour la première fois, hier, les députés ont débattu ensemble de la motion de censure contre le gouvernement Kolo, chuchotée depuis une semaine déjà.
Lire la suite...

SANS SOMMATION

A LA UNE
Revitalisation de la Jirama: Une avance de 1,3 million US$ signée à Washington
Cette avance de fonds signée samedi dernier à Washington fait partie de l’enveloppe de près de 80 millions US$ promise par la Banque mondiale pour le Programme d’amélioration de la gestion opérationnelle du secteur énergie (PAGOSE).
Lire la suite...
 
Assemblée nationale: Rivo Rakotovao et Henri Rabary-Njaka échouent !
Dès l’élection de Hery Rajaonarimampianina, les Rivo Rakotovao et Henri Rabary-Njaka ont manœuvré de manière à créer une grande force politique autour du nouveau chef de l’Etat.
Mis à jour le Jeudi, 16 Octobre 2014 06:29
Lire la suite...
 
Le Président dans une impasse cocasse

Si l’on devait trouver un seul avantage à l’arrivée de Marc Ravalomanana, ce serait le suivant : son retour remet certaines choses à leur place en les faisant vaciller.

Mis à jour le Jeudi, 16 Octobre 2014 06:24
Lire la suite...
 
RDDC: Fruit de la panique chez M. Rajaonarimampianina

La panique générale a gagné Ambohitsorohitra suite à l’arrivée inopinée de Marc Ravalomanana dans la Grande Ile.

Lire la suite...
 
DIDIER RATSIRAKA: Esprit alerte
Bonne prestation de l’amiral Ratsiraka, hier soir sur Tv Plus.
Mis à jour le Jeudi, 16 Octobre 2014 06:24
Lire la suite...
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 de 433
Editorial: Mauvais casting et mauvais scénario
L’admission de Marc Ravalomanana à entrer sur le territoire malgache et à participer à un sommet sur la réconciliation nationale confirme la thèse d’un arrangement préalable et secret entre l’ancien Chef de l’Etat de retour d’exil et le locataire actuel d’Ambohotsorohitra. L’arrivée rocambolesque de Marc Ravalomanana n’était donc qu’un mauvais film joué par des acteurs amateurs pour jeter de la poudre aux yeux des spectateurs.
Lire la suite...
Coup franc

Ce n’est pas avec sa langue de bois que le président de l’Assemblée nationale va pouvoir sauver ce gouvernement déjà aux abois.

Clics

Affiche le nombre de clics des articles : 7842042