Loi de finances 2015: Vers un vote à la va-vite !

La prochaine session parlementaire censée être budgétaire risque fort de ne l’être que par le nom. En effet, les troubles politiques ne cessent de s’amplifier.

Lire la suite...

SANS SOMMATION

A LA UNE
Revitalisation de la Jirama: Une avance de 1,3 million US$ signée à Washington
Cette avance de fonds signée samedi dernier à Washington fait partie de l’enveloppe de près de 80 millions US$ promise par la Banque mondiale pour le Programme d’amélioration de la gestion opérationnelle du secteur énergie (PAGOSE).
Lire la suite...
 
Assemblée nationale: Rivo Rakotovao et Henri Rabary-Njaka échouent !
Dès l’élection de Hery Rajaonarimampianina, les Rivo Rakotovao et Henri Rabary-Njaka ont manœuvré de manière à créer une grande force politique autour du nouveau chef de l’Etat.
Mis à jour le Jeudi, 16 Octobre 2014 06:29
Lire la suite...
 
Le Président dans une impasse cocasse

Si l’on devait trouver un seul avantage à l’arrivée de Marc Ravalomanana, ce serait le suivant : son retour remet certaines choses à leur place en les faisant vaciller.

Mis à jour le Jeudi, 16 Octobre 2014 06:24
Lire la suite...
 
RDDC: Fruit de la panique chez M. Rajaonarimampianina

La panique générale a gagné Ambohitsorohitra suite à l’arrivée inopinée de Marc Ravalomanana dans la Grande Ile.

Lire la suite...
 
DIDIER RATSIRAKA: Esprit alerte
Bonne prestation de l’amiral Ratsiraka, hier soir sur Tv Plus.
Mis à jour le Jeudi, 16 Octobre 2014 06:24
Lire la suite...
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 de 433
Editorial: Le nom du père Pedro
Le président Hery Rajaonarimampianina était, dimanche, à Andralanitra pour le 25ème anniversaire de la fondation Akamasoa du père Pedro. L’homme voulait peut-être qu’un peu de l’éclat de cette organisation charitable rejaillisse sur sa personne… Evoquant le créateur de la fondation, le chef de l’Etat a, selon lui, cherché sur Internet le véritable patronyme du prélat. Le nom trouvé étant Opeka, il a en gros poursuivi ainsi au micro à Andralanitra : « Savez-vous mon père ce que veut dire Opeka pour les malveillants ?
Lire la suite...
Coup franc

Parce qu’il fait maintenant dans son froc, à Antsiranana, Marc Ravalomanana a demandé à son épouse de prôner l’unité nationale. Visiblement, les Ravalomanana prennent les Malgaches pour des imbéciles. Pire, un journal proche de l’ex-chef d’Etat, qui a toujours considéré le public comme des couillons, milite pour un second round à Ambohijatovo... 

Clics

Affiche le nombre de clics des articles : 7831113