Prix du riz: Repartis à la hausse pour pénaliser les pauvres

3 500 Ar le kilo ou 1 000 Ar le « kapoaka » ou le contenu d’une boîte de lait concentré. Lire la suite...