Réconciliation nationale: La classe politique pointée du doigt
«Le principal  ennemi  de  cette  réconciliation  est  la  classe  politique, alors qu’elle pourrait, et devrait, y contribuer en priorité.
Lire la suite...

SANS SOMMATION

A LA UNE
Travaux agricoles: 50% du temps de travail pour le désherbage

30 à 50% du volume des travaux agricoles sont consacrés au désherbage.

Mis à jour le Mardi, 21 Octobre 2014 07:21
Lire la suite...
 
Nominations aux hauts emplois de l’Etat: Des entraves à la bonne marche des affaires nationales
Un peu plus de 6 mois après sa nomination, le gouvernement Kolo Roger semble encore nager dans l’indécision et l’hésitation. En effet, les nominations aux hauts emplois de l’Etat ne sont pas encore terminées. La preuve en est la quinzaine de nominations décidées au conseil des ministres de la semaine dernière.
Lire la suite...
 
Basket-ball, championnat de Madagascar: Et de quatre pour l’ASCUT, une grande première pour JCSA

Après pratiquement une semaine de compétition, le championnat de Madagascar N1A, hommes et dames a pris fin hier soir au palais des sports de Mahamasina avec le sacre pour la quatrième fois de l’ASCUT chez les hommes et le premier titre national de la JCSA chez les dames.

Lire la suite...
 
Joseph Ramanankamonjy: Un peintre, une histoire

Quiconque visitera l’IKM Antsahavola dans le cadre de l’exposition pour la commémoration du 30ème anniversaire de la mort du peintre Joseph sera sans doute embarqué dans un voyage dans le temps que nous pouvons  intituler « Madagascar d’antan ».

Lire la suite...
 
Un retour simple…

Le retour impromptu de Ravalomanana est-il un événement ou un non événement pour le citoyen qui peine à trouver sa nourriture journalière ?

Lire la suite...
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 de 436
Edito: Le jeu de l’oie

Pendant que le reste du monde évolue et progresse, Madagascar tourne en rond. Comme tous les ans, à la même époque, sa population va renouer avec la peste et le choléra. La saison pluvieuse va apporter son lot d’éboulements et d’embouteillages. Pendant ce temps, l’Etat n’assure même plus ses fonctions régaliennes. Parallèlement, l’instabilité politique demeure, avec un Président de la République qui renie ses promesses, emprisonne les journalistes et tire sur les étudiants au lieu de pourchasser les trafiquants. Il laisse filer le chômage, l’insécurité, la pauvreté et l’inflation, comme si, paradoxalement, l’impopularité était son objectif. Le cycle de l’absurde se répète avec quelques nuances.

Lire la suite...
Coup franc

Décidément, pour beaucoup, l’actuel régime est mal barré : les bailleurs des fonds institutionnels rechignent toujours à débloquer les millions d’euros promis à Madagascar ; un chef d’Etat qui manque cruellement de charisme ; le ministre de l’Energie Fienena limogé, mercredi … Rien ne va plus dans ce pays.

Clics

Affiche le nombre de clics des articles : 7884676