Grâce présidentielle: La pire des réconciliations…

Rasant les murs, soumis et reconnaissants... Ainsi étaient apparus les quatre bénéficiaires de la grâce présidentielle, mercredi devant le président Hery Rajaonarimampianina au palais d’Iavoloha.

Lire la suite...

SANS SOMMATION

 

A LA UNE
Arrivée du MSC Sinfonia à Fort-Dauphin: Imposition d’une taxe improvisée ! PDF Imprimer Envoyer

Le secteur tourisme constitue l’une des activités les plus pourvoyeurs de devises.

Lire la suite...
 
Haut Conseil de la Défense de la Démocratie et de l’Etat de Droit: Mise en place retardée PDF Imprimer Envoyer

Le gouvernement a prévu d’insérer dans l’ordre du jour de l’Assemblée nationale le projet de loi sur la création du Haut Conseil de la Défense de la Démocratie et de l’Etat de Droit (HCDDED).

Lire la suite...
 
Contre le délestage: Initiatives privées pour plus d’efficacité PDF Imprimer Envoyer

Sortie médiatique de la société Enelec, hier dans la capitale.

Lire la suite...
 
Approche des fêtes: La flambée des prix PDF Imprimer Envoyer

A J-3 des fêtes de Noël, le prix des volailles a flambé dans les différents marchés de la ville d’Antananarivo.

Mise à jour le Mardi, 23 Décembre 2014 07:32
Lire la suite...
 
Les Orchidées Blanches: 40 ans au chevet des personnes handicapées mentales PDF Imprimer Envoyer

La journée de samedi a été une journée de fête pour l'Association des Amis et Parents d'Enfants Handicapés Mentaux de Madagascar (A.A.P.E.H.M.M), entrant dans le cadre de la célébration du 40ème anniversaire du Centre Médico-Educatif les Orchidées Blanches d’Androhibe.

Mise à jour le Lundi, 22 Décembre 2014 07:38
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant > Fin >>

Page 5 sur 7
porte ouverte: Tout va bien Madame...

C’est aujourd’hui le dernier samedi de l’année, le dernier week-end plus exactement. En somme, la der des ders. Après un Noël sans panache, beaucoup de Malgaches s’attendent à une fin d’année morose. C’est notre destin, il faut l’accepter. Cette fois-ci, même la classe moyenne en souffre énormément. Ce n’est plus comme avant. Eh oui, comme avant. Un avant pas si longtemps.

Lire la suite...
Coup franc

Désormais, il est permis de tuer, de voler, de détourner de l’argent public, car, tôt ou tard, on sera amnistié… Au suivant de ces messieurs !