Foibe fiahiana ara-tsosialy ka ikarakarana an’ireo ianjadian’ny herisetra ny “Centre Ilaiko”, izay manana ny foiben-toerany etsy Manarintsoa Afovoany, Antananarivo Voalohany, sy eny Soavimasoandro, ao amin’ny boriboritanin’Antananarivo fahadimy.

Nandritra ny fitsidihan’ny Lehiben’ny Faritra Boeny Saïd Ahamad Jaffar sy ny mpiara-miasa aminy ny biraom-panjakana ao amin’ny renivohitry ny kaominina Ambalakida, distrikan’ny Mahajanga II,

Notanterahina teny amin'ny kaominin’ Ambanitsena-Manjakandriana ny fankalazana ny Andro maneran-tany iadiana amin'ny haromotana. Nandray anjara mavitrika tamin'izany ny fikambanana Gasytialika.

Nitafa tamin’ny mpanao gazety teny amin’ny foiben-toerany eny amin’ny 67 ha ny vondron’ireo antoko mpanohitrra miara-dia ao amin’ny « Gppo » na « Groupement des Partis Politiques d’Opposition ».

Elaela tsy nahenoam-peo i Manandafy Rakotonirina. Isan’irero mpanao pôlitika zokiolona mbola amperin’asa amin’izany raharaha pôlitika izany.

Raha ny re tamin’ny resaka tao ho ao izay dia toa hoe ny Malagasy, hono, no tompon-daka eran-tany amin’ny tsy fandoavana hetra.

La collecte de produits issus du giroflier est uniquement réservée aux collecteurs agréés dont le document y afférent est délivré tous les ans par la direction régionale du commerce et de la consommation.
Un nouveau concept de vente de biens terriens, selon les promoteurs.

L’hydroélectricité est l’avenir de Madagascar. Les bailleurs de fonds du secteur l’ont affirmé à plusieurs reprises samedi dernier à la centrale hydroélectrique d’Andekaleka.

Si la centrale hydroélectrique d’Andekaleka fournit 125 MW par jour pour le réseau interconnecté d’Antananarivo, les besoins quotidiens de ce réseau sont de 200 MW.

Chaque président avait pris la parole à la tribune des nations unies. Si les yeux étaient rivés sur la menace de l’état islamique, sur le virus Ebola, Madagascar quant à lui s’est rappelé au souvenir des chefs d’Etat présents et rappelle à tous qu’aujourd’hui il y a un Etat, un pouvoir issu des élections et que donc il faut revenir investir dans notre pays. Tel est en substance un des messages clés lancés par le chef de l’Etat. Mais on sait qu’aujourd’hui l’accès à l’information est devenu plus que facile, on sait qu’aujourd’hui le réflexe est d’aller sur internet pour vérifier des informations, pour chercher des informations.
Décidément, l’actuel chef de l’Etat, Hery Rajaonarimampianina, en fait trop. Dans notre « Une » d’hier, il a été question de l’achat par son fils d’un grand restaurant de la capitale, est-ce un « bien mal acquis » ? On ne le sait.
Tsy nihambahamba intsony ilay mpampianatra iray any amin’ny faritr’i Fenoarivo ao amin’ny distrikan’ Ambatofinandrahana nanambara ny fisian’ny basy mahery vaika antsoina hoe “Kalach” irony.

Isan’ny raharaha nanontanian’ny mpanao gazety ny filoha Rajaonarimampianina ny sabotsy teo ny momba ireo nosy Malagasy aty amin’ny faritry ny ranomasimbe Indianina, antsoin’ny olona sasany hoe “Iles Eparses”.

Vita ny asabotsy teo teny amin'ny lapan'ny Fanatanjahan-tena Mahamasina ny fifidianana an'ireo mpikambana ao amin'ny Federasionina Malagasy taranja ady tatohondry ka lany filoha tamin'izany Rabarisoa Hery Mamy.
Faly sahirana ihany ireo mpianatra vao nahazo ny diplaoman’ny bakalaorea, sy ny ray aman-dreniny, amin’izao fotoana izao.

La Facilité mondiale pour l’environnement (GEF) va financer la construction en zones rurales de 1 à 3 sites hydroélectriques de 100 kW à 1 500 kW, à des fins productives.

En crise depuis des décennies, la Jirama n’en est qu’au tout début de l’assainissement et des réformes. L’actuel retour massif des délestages est une suite de cette crise.

«L’énergie est la 1ère contrainte au développement du secteur privé et à Tanà on vit le retour des délestages. Nous à la Banque mondiale, nous contribuons à améliorer la gestion de la Jirama.

Le ministre de l’Elevage, Joseph-Martin Randriampionona, dit Dadafara, ne croît pas à la véracité des propos des députés du Sud. Ces derniers sont convaincus que les deux abattoirs chinois, à Toliara et à Vontovorona, favorisent et même accélèrent le phénomène du vol de bovidés. Réplique de Dadafara : « C’est faux, ces deux abattoirs n’ont aucune relation avec les vols de bœufs. Dans celui de Toliara, on n’abat que 20 bœufs par jour, au maximum 40. A Vontovorona, on n’en tue tout au plus que 60 par jour. Qu’est-ce cela par rapport aux 1 200 à 1 500 bœufs que l’on abat quotidiennement dans l’île ? ».

C’est désormais officiel : Rakotoarimanana Matthieu Minotahiana, fils de Hery Rajaonarimapianina, a acquis le Café de la Gare, établissement de restauration situé dans l’enceinte de la gare de Soarano.

Ny sekoly fanabeazana fototra eny Manakambahiny, ao amin’ny boriborintanin’Antananarivo faharoa no nanohizan’ny Vondron-kery Mapar ny asa sosialy imasoany.

Adihevitra niseho lany tato anatin’ny roa volana eo izao ny momba ny vondrom-paritra itsinjaram-pahefana.

Anisan’ny raharaha iray nampihetsika ny hambom-pon’ny Malagasy ny mahakasika an’ireo nosy manodidina, na ny “Îles éparses” amin’ny filaza azy mahazatra.

Lamaody indray ankehitriny ity fanentanana ny ray aman-dreny handefa ny zanany ho any an-tsekoly ity, ary tafiditra ao anatin’izany ny famerenana any ampianarana ireo ankizy nitsoaka an-daharana.

Raharaha iray nisarika ny sain’ny mpitia baolina kitra malagasy maro ny vaovao niely, volana vitsivitsy lasa izay, momba ny fisian’ny kolikoly avo lenta eo amin’ny sehatra iraisampirenena.
Amin’izao ora hamakianao ity lahatsoratra ity izao dia tokony ho efa eto an-tanindrazana ny filohampirenena Hery Rajaonarimampianina. Tokony ho nigadona teto Antananarivo androany vao maraina mantsy izy, izay nandray anjara tamin’ny fivoriana an-tampon’ny Firenena Mikambana tany New York.
Série d’inaugurations, hier dans la commune rurale de Manjakatompo (district Ambatolampy, Région Vakinankaratra). Inauguration, d’une part, de l’EPP d’Ambodivona (un des quartiers de la commune) qui a fait l’objet de réhabilitation voire de reconstruction totale grâce au Réseau Fivoarana Développement (RFD).

Liban, Koweït, Arabie saoudite… Ce sont les destinations les plus connues pour les candidats malagasy pour un emploi à l’étranger. La pauvreté aidant en effet, des jeunes et même des moins jeunes essaient de sortir du pays pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

La part des dépenses de fonctionnement incluant la solde et les dépenses sociales est très importante dans le budget de l’Etat et des différents ministères et institutions, et l’université d’Antananarivo n’échappe pas à la règle.

Pour juguler la dépréciation de l’ariary face aux devises pivots (euro et dollar), l’arrêté n°26612/2014-MFB/SG/DGT/DOF/SSOC fixe l’obligation de cession de devises auprès du Marché interbancaire de devises (MID).

Selon nos archives, c’est la 51ème fois que Marc Ravalomanana annonce son retour imminent. C’est, en quelque sorte, l’éternel retour. Il était une fois, le couple Ravalomanana devait faire son cinéma à l’aéroport de Johannesburg, en présentant passeport et billet afin d’embarquer sur un vol à destination d’Antananarivo. Mais ce n’était qu’une mise en scène, car l’ancien chef d’Etat n’a jamais eu l’intention, à l’époque, de revenir au pays, trop dangereux pour sa famille. Souvenons-nous qu’une foule immense, composée de partisans et d’anti-Ravalomanana attendaient alors l’avion à Ivato. Des éléments dits incontrôlés auraient même eu la ferme intention d’envahir le tarmac, voire la piste d’atterrissage.

Quatre nouvelles têtes vont faire leur entrée à l’Assemblée nationale.

Marobe tamin’ireo mpampianatra tonga teny amin’ny “délibération”, na ny fivoriana tokony ho nanapahana ny amin’ny salan’isa farany ambany ho nahafahana ny andinana bakalaorea, farany teo no nimenomenona fa tsy nalaina akory,

Marina tokoa ve fa lanja miakatra ny fiainana ?

Elaela tsy nahenoana feo sy tsy nahafantarana hetsika i Andry Rajoelina. Nangina tanteraka izy tao ho ao. Raha ifotorana anefa ny tranga omaly dia tsy nangina nitazam-potsiny akory izy fa nangina nametraka lamin’asa sy tetik’ady.
Toa nifanesy tokoa tato anatin’ny iray volana ny haitrano tao amin’ny distrikan’i Vondrozo. Ny alahady lasa teo tokony ho tamin’ny iraika ambinifolo atoandro dia nitrangana haitrano ny tao amin’ny tanànan’i Andemaka fokontany Karianga kaominina Karianga distrikan’i Vondrozo.

Efa-bolana tsy naharay karama ny mpiasan’ny kaominin’Antsirabe Renivohitra. Herinandro mahery lasa izay dia navorin’ny Filohan’ny delegasionina manokan’ny tanàna ao an-toerana (Pds) ny mpiasa.

Tranga iray nisarika ny mason’ny maro ity raharaha tany Anjanadoria Mahitsy Ambohidratrimo ity. Tamin’ny talata teo izahay no nitondra ny vontoatin’ity raharaha ity teto.

L’étude de l’origine du peuplement de Madagascar pose des problèmes très complexes.

Pour le besoin des activités de la compagnie minière Rio Tinto QMM à Fort-Dauphin, des populations réinstallées à Ilafitsinanana depuis 2007 continuent à bénéficier d’un accompagnement soutenu financièrement par la compagnie.

4 projets en étude dont une centrale hydroélectrique de 90 MW près de Toamasina, un hôpital et des écoles.

Faire du port de Toamasina et de celui d’Ehoala à Fort-Dauphin les hubs de transbordement de containers de l’océan Indien. C’est une possibilité à envisager d’autant plus que le port de l’île Maurice arrive à saturation.

Des zébus à bosse de Madagascar exportés sur pied vers la Chine pour des projets de grandes fermes d’élevage !

Les pauvres citoyens sont à la recherche de l’espoir, tandis que les politiciens sont en quête de pouvoir. Il est nécessaire de rappeler cette vérité, vieille comme le monde et de rajouter que de nombreux politiciens oublient qu’ils ont été pauvres et qu’ils le sont nés. Ils ont besoin du vote des pauvres pour accéder au pouvoir et des largesses des riches pour le conserver.

Le questeur en charge de la bonne gouvernance à l’Assemblée nationale, Guy Rivo Randrianarisoa, est de retour d’Afrique du Sud.

Noresahina natetika teto ny fanahiana ny amin’ny ho avin’ity firenentsika ity.
Nanao fihaonana tamin’ ny mpanao gazety ny minisitry ny Fitsarana sy ny tombokasem-panjakana Ramanantenasoa Noeline omaly alarobia faha-24 septambra 2014 maraina.

Nanomboka ny taona 2007 no tokony hisy ny fanovana ny mpitarika tao amin’ny holafitry ny mpanao gazety malagasy. Tao anatin’ny 7 taona dia tsy nisy io rafitra io.

Hetsika atolotry ny « Madavision » amin'izao fidiran'ny mpianatra izao manomboka ny 1 ka hatramin'ny 5 oktobra eny amin'ny lapan'ny Fanatanjahantena Mahamasina ny « La Grande Braderie de Madagascar ».

Isan’ny nanintona ny olona maro ny fandraisana mpiasa mivantana nataon’ny fikambanana antsoina hoe “Speed Net Working”, izay nivondronan’ny orinasa enina.

Des moments 100% rallye et un environnement idéal pour les passionnés de la discipline.