Un flash mob géant a eu lieu samedi dernier sur l’escalier d’Antaninarenina. Les rues de la capitale ont été animées par Pecto.

Comme chaque année, Madagascar est en fête tout le mois de juin.

Cette année, la célébration de la journée internationale du yoga est à sa troisième édition.

Le cas de la déforestation est considéré comme un des facteurs le plus préoccupants à Madagascar.

Comme chaque année, la saison des fêtes de l’indépendance est marquée par plusieurs types de festivités, notamment les kermesses en centre-ville, les grands marchés régionaux, les différents types de braderies et autres solderies, mais surtout les « pétards ». Quelques années auparavant, les pétards étaient des jouets inoffensifs comprenant une tige et une mèche.

Le « Firaisankina ho Fanavotana an’i Madagasikara » voire le collectif Fifama compte mettre en place un directoire de la refondation.

Après une semaine de compétition, les championnats de Madagascar N1A organisés par la ligue de Boeny a pris fin hier au complexe sportif de Mahajanga.

Après ses succès en 2013, 2015 et 2016, Jacob Rasolondrazana a enregistré une quatrième victoire hier à Maurice dans le tournoi du Emcar Sports Tennis Open. En finale du simple messieurs, le Malgache s’est imposé en trois sets, 3/6, 6/1, 6/3, face au Roumain Daniel Bazu.

Le système financier malgache est peu développé et dominé par le secteur bancaire qui représente près de 95,0% des actifs du système.

A la veille des festivités du 26 juin, le régime est tourmenté par les agitations syndicales, les contestations politiciennes de tous bords et les interpellations des protecteurs de la biodiversité. Une vague d’effervescences qui, à priori ne semblent inquiéter personne, ronge tout de même cette assurance de façade que le pouvoir est bien obligé d’afficher pour donner l’air de tenir les rênnes du pays bien en main.

La stratégie de réduction de la pauvreté et la promotion de l’inclusion sociale, couvrant la période allant de 2017 à 2019, s’appuie sur des approches macroéconomique, sectorielle et structurelle. Elle veille à l’inclusivité de la croissance, à la bonne gouvernance, à la stabilité macroéconomique, à la solidité du système financier ainsi qu’à sa participation au financement du développement puis, à la réduction de l’inflation en tant que facteur d’effritement du pouvoir d’achats.

Le Document de Développement Économique (DDE) décrit la stratégie adoptée par le Gouvernement pour renverser la tendance observée au cours des dernières années, caractérisée par la performance modérée de l’économie, la détérioration des conditions sociales et la persistance de la pauvreté.

La RN5 ou la route nationale, qui relie la capitale de l'Atsinanana avec la partie Nord de Toamasina en passant par Foulpointe, est dans un état de dégradation depuis longtemps et aucune mesure n’a été prise par les dirigeants jusqu’ici.

Quand des élèves d'une EPP de Tuléar, de l'EPP d'Anketa tombent malades après avoir pris du vermifuge distribué et imposé à l'école et que les ministres aussi bien de la santé que de l'éducation nationale trouvent des explications pour se justifier et pour dire " ce n'est pas ma faute" on ne peut qu'attendre le jour où ils ne seront plus ministres et redeviendront des quelconque quidam. Tout a été avancé comme explication avec beaucoup d'à peu près :

La candidature de Madagascar pour devenir membre de la banque Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB) a été approuvée par le conseil d’administration de celle-ci durant cette fin de semaine. Cette banque a été lancée par Pékin en 2014 comme une alternative au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque mondiale, pour améliorer les investissements en infrastructure dans la région asiatique.

Dans un contexte de quasi-triplement du trafic régional en 15 ans et de saturation de la capacité de l’aéroport d’Antananarivo, ce prêt s’inscrit dans le cadre d’un effort global de Ravinala Airports pour la réhabilitation et la modernisation des infrastructures des 2 aéroports.

Ny alarobia teo ary nifarana ny alakamisy tany Pretoria, Renivohitr’i Afrika Atsimo ny Dinika tamin’ireo mpampiasa vola andrandrain’ny fitondrana Hvm fa ho avy aty Madagasikara. Ny filohampirenena Rajaonarimampianina mihitsy moa no nitarika ny solontenam-panjakana Malagasy tany.

Namoaka fanambarana indray ireo rafitra miara-dia ao amin’ny Komitin’ny fahamarinana sy ny Fandriam-pahalemana ary ny Fiadanana, izay tsy hafa fa ireo zanaka ny fiangonana tsara sitra-po.

Ny tontolon’ny fifandraisan’i Madagasikara amin’ny sehatrra iraisam-pirenena, na ny diplaomasia, sy ny dian’ny filoham-pirenena any ivelany matetitetika no vontoatin’ny fandaharana “fotoam-bita” fanaony isaka ny zoma, omaly.

Dans la conjoncture actuelle morose, il est avancé que le niveau élevé des subventions aux entreprises publiques déficitaires, surtout la Jirama et Air Madagascar , constitue un fardeau financier important pour l’Etat, que les autorités tentent de réduire avec le ferme soutien des partenaires techniques et financiers.

La balance des paiements se détériora par rapport à la LFI 2017. Cette dégradation sera surtout expliquée par le creusement du compte courant malgré le bon résultat au niveau du compte de capital et financier. Le décaissement de la deuxième tranche de la FEC qui devrait être définitif en second semestre 2017, soutiendra la balance des paiements.

La gestion des investissements publics est un moyen d’excellence mobilisé par l’Etat pour soutenir l’économie et la promotion de développement social.

Le Maire de Soanierana Ivongo a été déféré par le Bianco au TPI Toamasina pour détournement de deniers publics et abus de fonction.

Les bouchons dans une bonne partie de la ville a toujours fait partie du quotidien des Tananariviens. Et cela ne se fait plus sentir car comme on le dit, « l’habitude est une seconde nature » ; et en ce qui concerne la circulation dans la capitale, elle rime avec embouteillages.

A titre de rappel, la fédération internationale des travailleurs du transport ou ITF a soutenu le mouvement des dockers qui ont quémandé leur réintégration.

Fanararaotam-pahefana, fanodikodinana volam-panjakana, ireo no vesatra hanenjehan’ny Bianco na ny birao mahaleo tena miady amin’ny kolikoly ny ben’ny tanàna voafidy tao Soanierana Ivongo.

Nampahafantarin’ny antoko Leader Fanilo ampahibemaso sy tamim-pomba ofisialy omaly ny fandraisan’izy ireo anjara ao anatin’ilay vondrona Hery Ho amin’ny Fanovàna na ny “Force de Changement” izay miara-dia amin’ny DFP (Dinika ho an’ny Fanavotam-pirenena).

Toky Ranaivo, Fenosoa Rasendra et Lanja Rakotozandriny. Telle sera la composition de l’équipe de Madagascar qui va participer aux championnats d'Afrique par équipe des moins de 14 ans (U-14) garçons, qui se dérouleront en Tunisie du 27 Juin au 02 Juillet. La présentation de l’équipe s’est déroulée hier à l’ACSA à Ambohidahy.

Ce n’est pas la crise, c’est plutôt le grand vide-grenier de la virilité.

Selon une étude fait dans dix EPP de la capitale, les enfants ont des comportements discriminatoires et repoussants   envers le sexe opposé, surtout envers les filles. Ce qui risque de se transformer rapidement en des actes violents.

Les nouveaux billets de 10 000 ariary et de 20 000 ariary sont déjà arrivés à Madagascar. L’émission de ces nouveaux billets s’effectuera en deux étapes : les billets de 2 000 ariary, 5 000 ariary, 10 000 ariary et de 20 000 ariary seront émis dans le courant du mois de juillet.

C’est en 1998 que Tahiana Rakotoarivony a fait ses premiers pas dans l’art contemporain en participant à la formation de Richard Razafindrakoto, un artiste plasticien malgache reconnu.

Question recherche, Madagascar n’est pas en reste mais c’est le manque de moyens qui pose problème.

L’insécurité sévit partout à Madagascar tant dans les milieux ruraux que dans les milieux urbains. Les attaques des dahalo frappent quotidiennement dans les districts de Manandriana et d’Ambatofinandrahana. Si auparavant, les dahalo n’attaquent que la nuit, aujourd’hui ils ne se cachent plus. Ils font leurs actes le matin et le midi. Ils sont environ une centaine armés d’armes de guerre et de fusils de chasse. Des centaines de zébus sont portés disparus à chaque attaque.

L’UNESCO à travers le projet Institutions Démocratiques Intègres, Représentatives et Crédibles (IDIRC) financé par le Fonds de la consolidation de la Paix a remis un lot de matériels informatiques destinés à la gestion du Centre de Documentation et d’Information (CDI) du BIANCO, ce vendredi 16 juin 2017.

La situation politique de Madagascar n’est pas au beau fixe. Le pays s’engouffre de plus en plus dans un gouffre profond dont il lui est difficile d’en sortir. Cela à cause de la mauvaise gouvernance qui prévaut au niveau de la Grande Ile.

Comme prévu, un café-débat a eu lieu hier à l’hôtel du Louvre où les invités ont pu présenter leur attentes par rapport au programme de la candidate de la République en marche pour les législatives de la 10ème circonscription.

Le 26 juin approche à grands pas ! Vive la Fête Nationale qui célèbre l’indépendance de Madagascar et donne lieu à des réjouissances populaires et des flambées de joie! Le 26 juin, c’est aussi, et peut-être avant tout, la fête des forces armées qui mettent en relief et protègent la souveraineté nationale. Par conséquent, la glorification des forces armées s’impose comme une exigence, même si elles manquent de moyens.

Fête des pères ? Mon œil ! Qu’on bannisse de notre vocabulaire, le terme fête. Déjà, lors de la fête de mères, les papas ont eu tout le mal du monde à satisfaire les mamans. Quant aux pères, ils n’ont qu’à se tenir tranquille, y a pas de cadeaux pour eux. Car la crise, qui ne cesse d’empirer, empêche les mères et les enfants d’offrir pour l’occasion une cravate, une pipe, des boutons de manchette, des chocolats, etc., des présents classiques, aux pères de famille. Tout au plus, les mamans ont le devoir d’acheter un gâteau de chez La Potinière, Carlton ou Jumbo Score : ce qui n’est d’ailleurs pas donné.

Dans ce pays, il y a des Claudine, des Claudettes et des… Clau-veta !

Qui a dit déjà qu’il ne faut pas se laisser berner par l’arbre que représente l’affaire Claudine Razaimamonjy et oublier la forêt de turpitudes, d’exercices arbitraires des prérogatives étatiques, vols et abus d’utilisation des deniers de l’Etat (pas encore frappés de délais de prescription) ?

Le festival des baleines qui se déroulera du 8 au 16 juillet 2017 pour sa troisième édition est une occasion unique de fêter ces mammifères marins qui migrent chaque année vers les eaux chaudes et peu profondes de NOSY BORAHA (île Sainte-Marie) au cœur du sanctuaire de l'Océan Indien.

Le dynamisme de production du secteur primaire est fortement menacé. La branche agriculture a beaucoup souffert de la mauvaise répartition spatiale et temporelle de la pluie aggravée par le cyclone Enawo.

Nitrangana fanafihana mitam-piadiana indray omaly hariva tokony tamin’ny 7 ora teny Ankadimbahoaka. Mpivarotra Epi-Bar iray sy mpivarotra fahana sy fandefasam-bola amin’ny Mvola no lasibatra tamin’izany.

Mitsahatra hatreo indray aloha ny fitokonan’ireo mpiraki-draharahan’ny fitsarana na ireo « greffiers ». Io no tapaka tamin’ny fivoriambe nataon’ny sendika omaly ary hiverina hiasa izy ireo manomboka amin’ny alatsinainy ho avy izao.

Iza amin’ireo olona eo amin’ny fitondrana na ireo tompon’andraikitra eo anivon’ny fitsarana no mbola sahy hilaza ankehitriny fa tena mitovy amin’ireo olom-pirenena rehetra voafonja i Claudine Razaimamonjy ka tsy omena tombony manokana?

Après le succès enregistré l’année dernière, la Fédération malgache de basket-ball (FMBB) va renouer avec le 3x3 en organisant la 2e édition du championnat de Madagascar au gymnase d’Ankorondrano à partir du jeudi 22 juin prochain.

Comme programmé, la délégation de la boxe malgache qui va participer aux championnats d’Afrique de Congo Brazzaville à partir de ce samedi a été reçue par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Docteur Jean Anicet Andriamosarisoa hier en début de matinée dans son bureau à Andohan’Analakely.

La société Vitogaz annonce une révision à la baisse des prix du gaz butane. « Une réduction de 7% des prix de la charge de gaz est proposée à partir de cette semaine. Ainsi, la bouteille de 9 kg va passer de 51.000 Ar à 47.500 Ar, si l’on prend l’exemple de la capitale et de la majorité des villes du pays… », stipule le communiqué de la société.

La situation actuelle anime des associations, des organisations ainsi que des plateformes comme « Hetsika : Olom-Pirenena Entanina » ou HOPE à agir. Cette plateforme a comme objectif de conscientiser, voire sensibiliser les citoyens à prendre une part de contribution dans les affaires du pays (socio-économique, politique…).

Un député semble s’intéresser à chaque fois qu’un problème foncier se produit.

Est-il encore indispensable d’évoquer l’inexistence de transparence dans la gestion des finances publiques ? Et c’est pour convaincre les citoyens des efforts effectués par les Organes de contrôle des finances publiques (OCFP) que les organes responsables ont organisé deux jours de porte-ouverte à l’hôtel Carlton depuis hier jusqu’à ce jour. Décision très efficace en fait pour écarter le grand public en choisissant un hôtel étoilé !

Les accidents routiers ont tendance à se multiplier à Madagascar. D’après les statistiques internationales, Madagascar fait partie des pays qui possèdent un taux de mortalité parmi les plus élevés au monde, dû aux accidents de la route. En 2015, un individu toutes les 48 heures meurt d’un accident routier.

Le DVD Malaso Madagascar II sortira le 20 juin à travers Madagascar. Il s’agit d’un cinéma malgache produit par la maison de production « Madagascar Irland Pictures »ou MIP. Le film met en scène un village terrorisé par une bande de « dahalo », un fait réel à Madagascar.

Madagascar est un pays où les forêts couvrent environ 12% de la superficie totale du pays et l’agriculture fournit environ 40% du produit intérieur brut, et est conscient de l’importance de la préservation de notre environnement, et plus particulièrement de l’importance de la lutte contre la désertification et de la dégradation des terres.

Madagasikara a vécu un contexte difficile durant le premier trimestre 2017 à cause des aléas climatiques et des hausses progressives des prix des carburants, ainsi qu’une augmentation de la demande suite aux surliquidités bancaires. En effet, l’insuffisance en pluviométrie en début d’année a perturbé les calendriers rizicoles.

Sans exagération aucune, de l’avis des scientifiques et experts nationaux de l’environnement et de l’écologie, malgré toutes les assurances de principes qu’ils avancent sous formes de documents certifiant leur bonne foi, les grandes compagnies minières opérant sur le territoire national représentent des dangers certains pour la nature et les habitants. Dans la phase préparatoire de leur installation, elles se débrouillent toutes pour convaincre les autorités sur les risques zéro de pollution.

Au début de l’année, lors de la traditionnelle présentation de vœux, le discours du Président de la République a été marqué par la hausse de 7 % du salaire des fonctionnaires. Malheureusement, cette augmentation n’est pas destinée à l’ensemble de la population. La situation est d’ailleurs encore pire qu’il n’y paraît. Pour cause, le début d’une hausse généralisée des prix. Avec un salaire minimum fixé à cent quarante mille ariary, on se demande comment les Malgaches vont-ils réussir à survivre plus longtemps.

La campagne de communication massive de la BFV-SG n’a échappé à personne. Cette communication tous azimuts cache mal plusieurs difficultés.

Ces derniers temps, le prix des denrées alimentaires ne cesse de s’accroître si bien que le petit peuple agonise. On est actuellement en pleine saison des récoltes mais le prix du kilo de riz au niveau des marchés plafonne toujours les 2 000 ariary. Pourtant en cette période des récoltes, le prix du kilo de riz devrait connaître une baisse considérable, ce qui n’est pas du tout le cas.

Les richesses naturelles de la Grande Ile ont tendance à disparaître de manière illicite qu’il devient plus que nécessaire de renforcer la lutte contre l’exploitation illicite.

Elue à 63% des votes à Madagascar et à 60% dans sa circonscription, les électeurs de la candidate investie par la République en marche sont assez confiants en ce qui concerne son éligibilité. Par contre, les marcheurs du mouvement en marche tiennent à ce que les Français montrent leur attachement à la république et à ne pas considérer la victoire au premier tour comme acquise malgré le résultat satisfaisant.

Une fois encore, de la drogue a été saisie à La Réunion sur des conteneurs chargés à Toamasina. C’était mercredi dernier quand les douaniers réunionnais ont fouillé de fond en comble deux conteneurs chargés de produits artisanaux.

« Le potentiel existant en énergies renouvelables doit être utilisé » dixit le Directeur de développement pour l’Afrique de l’Est et Madagascar de la KFW, agence de coopération allemande.

Une ambition entrepreneuriale panafricaine pour émerger la communauté rurale de Mandialaza vers une sous-région « moderne et prospère »

Les 24 bracelets en or non poinçonnés qui ont été saisis, puis relâchés par le service des douanes lundi dernier à l’aéroport d’Ivato sèment la discorde dans la haute sphère. Le Colonel qui est intervenu auprès des deux dames transportant les bracelets d’or, pour que celle-ci puissent être libérées avec la marchandise, serait soumis à des poursuites judiciaires. Des procédures de dénonciation ont déjà été entamées, selon le ministre des Finances publiques.

Tout le système de distribution de médicaments aux enfants se voit remis en doute.

Le Gouvernement propose de renouveler la période d’administration des prix affichés à la pompe pour une durée de six (06) mois, allant du 1er juillet au 31 décembre 2017. Cette durée peut être réduite en fonction de la politique de l’Etat sur la gestion des prix des carburants.

Madagascar figure parmi les destinations les plus prisées dans le domaine du tourisme de par sa diversité biologique.

Hier, un plaidoyer a été effectué aux alentours du Mausolée, ayant comme cible les chauffeurs, les receveurs, ainsi que les passagers par le biais du projet Lamina. Ceci est fait dans le but de faciliter l’accès au transport en commun des Personnes à Mobilité Réduite (PMR) et des Personnes en Situation de Handicap (PSH) dans les transports publics. Ce n’est que le commencement de ce genre de sensibilisation, qui va être amplifié dans d’autres quartiers de la capitale.

Huit personnes sur dix n'ont pas accès à la sécurité transfusionnelle, à travers le monde. Cependant, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que : « La sécurité transfusionnelle est un besoin fondamental dans les systèmes de santé de tous les pays... ».

Tsy misy fitsaharany ny asan-dahalo fa isan’andro dia tsy maintsy misy ny tanàna voatafika sy fahafatesana olona tsy manan-tsiny.

Rehefa mandinika sy manadihady ny feon’ny olom-pirenena tsotra, ny ako avy amin’ny fikambanana isan-karazany, ny fanehoan-kevitra ny firaisamonim-pirenena mbamin’ny mpisehatra pôlitika, rehefa mihaino ny feon’ny mpandraharaha ara-toekarena, ary rehefa manongilan-tsofina amin’ny takoritsik’ireo mpisehatra ara-tsosialy sy mpanao fanatanjahan-tena mbamin’ny mpanankanto,…

Ity tranga iray ity no manaporofo fa mbola misy ny kolikoly eo anivon’ny fitsarana malagasy.

Efa misasaka ity ny taona 2017 fa mbola tsy fantatra ny daty hanaovana ny fifidianana filoham-pirenena manaraka eto amintsika.

Les championnats de Madagascar N1A hommes et dames se poursuivent à Mahajanga. Hier, pour la cinquième journée de compétition,

Quelques heures avant leur départ pour le Congo Brazaville, la délégation malgache pour les championnats d’Afrique sera reçue par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Docteur Jean Anicet Andriamosarisoa ce jour tôt dans la matinée à son bureau à Andohan’Analakely. L’occasion pour le ministre de donner son traditionnel « tso-drano » aux athlètes.

Faute d’avoir pu participer aux championnats d’Afrique d’Escrime qui vient de prendre fin en Egypte vendredi dernier, Madagascar fera mieux car la Grande île est qualifiée pour les championnats du Monde en Allemagne au mois de juillet. Madagascar figure parmi les pays dans la poule des qualifiés pour ce sommet mondial.

775,5 milliards d’ariary de recettes budgétaires ont été collectés par la Douane durant les quatre premiers mois de l'année 2017

Commerce extérieur 4283,9 milliards d’ariary d’importation (soit 1336,9 millions de dollar US) ont été liquidés par la Douane en incluant les opérations des entreprises franches et les autres opérations non taxables tandis que 17,5 milliards d'ariary de droits et taxes à l'importation ont été exonérés de façon exceptionnelle durant les cinq premiers mois de l'année 2017

La 16e édition des Perspectives économiques en Afrique s’attache à souligner le poids des périls de l’économie mondiale sur les performances du continent. Dans ce cadre, il est fait état que l’économie malgache a progressé de 4.0 % en 2016 et devrait s’élever à 4.5 % en 2017, après cinq années de faible croissance. Cette perspective suppose cependant un environnement politique stable et la mise en œuvre des réformes structurelles.

Un cadre de concertation entre la CENI et les Organisations de la Société Civile (Oscs), hier. Cet atelier a été consacré à la préparation et à la mobilisation des Oscs sur la préparation et à l’opérationnalisation du système d’éducation électorale. Ceni prévoit de remettre au gouvernement les propositions en vue de l’élaboration du nouveau projet électoral qui devrait être prête avant les élections de 2018.

L’insécurité s’aggrave de jour en jour au niveau de la Grande et ce au niveau national. Kidnapping, attaques de dahalo on n’a plus que ça à l’oreille depuis quelques temps. En effet, une série de rapt s’est orchestré dans le pays et les communes éloignées sont à la merci des dahalo.

Le rocambolesque feuilleton de l’octroi abusif de marché suivi d’obscures utilisations de deniers de l’Etat vient à peine de connaître une apparente accalmie que déjà vers début de cette semaine un orage se lève du côté d’Antalaha.

Mis à part quelques touristes sexuels dont les intentions sont clairement affichées, on doit bien reconnaître que le tourisme local a le vent en poupe. Cette attirance des aventuriers et autres globe trotteurs par la Grande Île s’explique d’une part par la richesse de la biodiversité, et d’autre part par le caractère particulièrement hospitalier de la population locale. Malheureusement, de nombreux citoyens malagasy ont du mal à entrevoir cette hospitalité, et pour cause.

Le budget consacré par l’Etat au secteur social est visiblement insuffisant et même dans certains cas qui échappent à cette réalité, le contrôle de la traçabilité des budgets est quasi-inexistant. C’est pourquoi le Collectif des citoyens et des organisations citoyennes (CCOC) a tenu une conférence débat sur le sujet. Ce fut une occasion pour les participants de s’exprimer.

Encore un autre qui souille le corps de la gendarmerie ! Et sans crainte, ce sont 20 sacs de drogue que les trois présumés ont tenté de transporter d’Ihosy, hier dans la matinée. L’un d’eux n’est autre qu’un ancien élément de la gendarmerie nationale, licencié sous la décision N°391-COM/4DRH/PSO du 22 septembre 2010 pour acte de gangstérisme et cambriolage. Ce dernier a aussi déjà fait l’objet d’emprisonnement la même année.

Claudine serait toujours à Antanimora. Mais son billet d’avion et son passeport diplomatique sont prêts pour Paris…

« Pour le moment, nous n’envisageons aucun changement concernant le code minier. C’est encore le même que l’on applique », affirmait le Président Hery Rajaonarimampianina répondant aux interrogations des journalistes lors de la conférence des investisseurs à Pretoria.

A travers ses opérations de séduction sur tout le territoire malgache, Marc Ravalomanana veut redorer son image auprès de son électorat et rallier à sa cause les innombrables mécontents du régime HVM.

Mbola mitàna ny sain’ny maro moa amin’izao fotoana izao ny vaovao mikasika an’i Claudine Razaimamonjy, na ny nampidirana azy eny amin’ny fonjan’Antanimora, ny alatsinainy hariva lasa teo.

Nifamotoana tetsy amin’ny foiben’ny antoko Akfm etsy Andravoahangy Ambony omaly ireo fikambanana sy rafitra ary antoko pôlitika isan-karazany izay manatevin-daharana ny « Herin’ny Fanovana » (Forces de Changement).

Iza ny mpitondra fanjakana nitana ny fahefam-panjakana teto Madagasikara no tsy nanararaotra sy nanampatra ny fahefana teo aminy raha ny hatramin’ny 1960 no mankaty no itodihana ?

Ils sont cinq à tenter une qualification pour les Mondiaux d'Hambourg prévus pour fin août en Allemagne

Notre pays est actuellement gangréné par la corruption et aucune institution n’y réchappe. La lutte contre la corruption et l’engagement pour l’instauration de la transparence devrait être une priorité car la pratique de la corruption freine le développement.

Actuellement, l’insécurité gagne de plus en plus de terrain dans la Grande Ile aussi bien rurale qu'urbaine que ça devient inquiétant. Le Maire de la commune rurale de Bemokotra district de Maevatanana a été assassiné dans son domicile durant la soirée du lundi 12 juin dernier.

Si de l’autre côté de l’Atlantique, selon les médias après l’audition publique de James Comey devant le Sénat, Donald Trump « n’est toutefois pas encore au bout de ses peines. S’il est trop tôt pour l’accuser d’obstruction à la justice, une série d’enquêtes se poursuivent dont la plus rigoureuse menée par le procureur spécial, Robert Mueller.

Na teo aza ny fampanantenana nataon’ny tale jeneraly ny DDPF ( Direction des Domaines et de la Propriété Foncière) izay nilaza fa tsy maintsy hisy ny fanamorana ny fikarakarakarana taratasy eo anivon’ny sampandraharahan’ny fananan-tany etsy Anosy dia tsy mbola hita taratra aloha izany hatreto fa ny fomba fiasa taloha ihany no misy amin’izao fotoana izao.

Face à la situation actuelle du pays dont la pauvreté en est la preuve tangible, la « Dinika ho an’ny fanavotam-pirenena » ou Dfp alias « force de changement », compte rentrer dans l’étape « appuyer » fort. La force de changement en a marre du processus démocratique pacifique, ils veulent rassembler tous les opposants de la grande île à leur cause. Sur ce, ils vont mettre en place des représentants qui vont collaborer avec eux pour le changement de système.

Emprisonnée dans la maison centrale d’Antanimora depuis lundi, Claudine Razaimamonjy n’est pas prête de s’en sortir…légalement. Malgré la rumeur qui s’est propagée depuis hier, Claudine Razaimamonjy n’a pas été transférée à Mantasoa dans une résidence surveillée.

Cette fois-ci Manakara, capitale de la région Vatovavy-Fitovinany est sorti de son silence en ce qui concerne les vols de vanille.

Les organisateurs des examens à l’Institut National de Formation Administrative (INFA) estiment la nécessité de reporter les examens, afin de laisser plus de temps de préparation pour les candidats. Entre autres, vu le temps que la préparation requiert notamment en termes de paperasses, voire des pièces à fournir pour les candidats.

Ne serait-ce que sur le plan traditionnel, on aurait eu peine à croire que Madagascar devienne un jour le carrefour de nombreux trafics. Ceux-ci commencent par ceux des produits de contrefaçon, et vont même jusqu’au trafic d’enfant, voire même le trafic d’organe. En plus de celui des bois de rose, c’est maintenant sur le trafic de drogue que Madagascar commence à ternir son image.

La construction des maisons à Namontana sont illégales. Ce qui engendre un conflit entre la commune et les marchands.

Madagascar, une île considérée comme l'un des endroits les plus riches au monde en termes de biodiversité.

Un Conseil de Gouvernement s’est tenu le mardi 06 Juin 2017 au cours duquel le projet de loi portant Loi de finances rectificative pour 2017 a été adopté.

Qu’en est-il des grandes lignes ?

Dépréciation modérée de l’Ariary face aux principales devises

Pour l’année 2017, le contexte des échanges internationaux verra la poursuite de l’envolée du Dollar US observée depuis 2016, ainsi qu’un affermissement du cours du Baril. En effet, la conjoncture économique aux Etats-Unis en 2016 a permis au Dollar US de gagner du terrain dans les échanges internationaux. Cette dynamique se maintiendra grâce à la politique de relèvement des taux d’intérêt sur le marché financier américain qui attirera des capitaux étrangers. L’Ariary devrait logiquement se déprécier face à la monnaie américaine.

Par ailleurs, la dépréciation de la monnaie nationale par rapport au DTS sera moins prononcée que prévue. Cette amélioration découlera notamment des décaissements entrant dans le cadre de la FEC. A cet effet, pour cette année, le Dollar US sera coté en moyenne à 3 384,6 Ariary contre 3 349,8

Ariary dans la LFI 2017, tandis que le DTS se négociera à 4 608,2 Ariary contre 4 670,9 Ariary dans la LFI 2017.

Position extérieure légèrement détériorée

La position extérieure de Madagasikara pour 2017 devrait se détériorer par rapport aux perspectives de la LFI. Cette dégradation sera surtout expliquée par le creusement du compte courant malgré le bon résultat au niveau du compte de capital et financier.

Au niveau de la balance commerciale, les exportations enregistreront une hausse de 9,9%, soit 1727,1 millions DTS, grâce à l’augmentation de la valeur d’exportation de produits miniers et de la vanille naturelle malagasy. Du côté des importations, elles varieront de 16,8% (soit 2279,3 millions DTS), surtout suite aux besoins massifs en biens d’investissement. Mais, dans cette situation les exportations ne couvriront que 75,8% des importations. Par conséquent, le solde de la balance commerciale est ajusté avec un déficit plus prononcé de 552,2 millions DTS contre une prévision initiale de 380,8 millions DTS.

Les transferts de fonds en provenance de l’extérieur et les aides budgétaires accuseront un excédent de 529,8 millions DTS au niveau du compte courant contre une prévision initiale de 471,1 millions DTS. Le principal changement provient du secteur public qui connaitra une hausse de 27,5% due à des suppléments d’aides budgétaires, accordés par la Banque Mondiale (80,0 millions USD) et par l’Union Européenne (15,0 millions Euro). Par ailleurs, le solde du compte de revenu affichera un déficit de 313,0 millions DTS, ce qui entrainera un déficit de 363,1 millions DTS du compte courant dans son ensemble.

Le compte de capital et d’opérations financières, quant à lui, est révisé avec un solde excédentaire de 288,7 millions DTS contre 178,7 millions DTS prévu initialement. Cette hausse proviendra essentiellement des emprunts extérieurs au titre de projets (18,5 millions DTS) et d’appuis budgétaires (43,4 millions DTS) destinés au secteur public. Ces valeurs additionnelles sont liées surtout aux appuis d’urgence nouvellement consentis par la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement.

En définitif, le déficit de la balance globale se creusera de 74,4 millions DTS (1,0% du PIB) pour l’année 2017 contre 24,4 millions DTS (0,3% du PIB) dans la LFI. Dans ces conditions, le déficit global sera financé, entre autres, par la deuxième tranche de l’appui financier du FMI au titre de la FEC pour un montant de 45,6 millions USD, soit 33,5 millions DTS. Grâce à cet appui, les réserves brutes officielles afficheront une hausse de 29,8% ; soit 896,0 millions DTS équivalents à 3,4 mois d’importations.

Implication budgétaire considérable

La conjoncture du premier semestre 2017 a des implications budgétaires importantes. Les changements qui en découlent affectent en effet sur l’équilibre budgétaire.

Suite à la revue du programme FEC et au passage du cyclone précédé d’une longue période de manque de pluviométrie, l’Etat se doit de reprogrammer son Budget. Notamment, des secteurs sévèrement touchés sont à prioriser pour les dépenses. Il s’agit de la Santé (hôpitaux, matériels,…), l’Education (bâtiment scolaire, matériels, …), l’Agriculture, le Transport (transport maritime et fluvial, chemin de fer, …), les Infrastructures (ponts, routes, canaux d’irrigation, barrages, …). Ces priorités n’enlèvent en rien la convergence à apporter vers les objectifs fixés dans le PND.

Par ailleurs, la programmation des recettes devraient être également optimisée pour pouvoir disposer d’un espace budgétaire suffisant.

Dépenses Publiques modifiées

Conformément aux objectifs du PND et aux engagements pris par rapport à la FEC, les efforts du Gouvernement restent orientés vers les secteurs sociaux, les infrastructures et le développement rural. Les perturbations climatiques en début d’année induisent la prise en compte des dépenses d’urgence et les reprogrammations éventuelles au niveau de chaque Ministère sectoriel.

Par ailleurs, la revue du programme FEC a amené à prendre en compte certaines dépenses. Entre autres, le Gouvernement a accordé des subventions pour soutenir les entreprises publiques en difficulté, à savoir la JIRAMA et l’Air Madagascar, compte tenu de leur caractère stratégique pour le développement du pays.

Dans l’ensemble, le montant des dépenses publiques totales passera de 6 709,2 milliards d’Ariary à 7 353,5 milliards d’Ariary, y compris remboursement de TVA, soit une hausse de 9,6%.

Dette publique

Par rapport à la LFI 2017, la LFR 2017 accuse une hausse de 15,6% en termes de remboursement de la dette publique extérieure. Cette augmentation est due à la prévision de paiement des arriérés de 2016 envers la Lybie et à la révision des prévisions d’intérêts sur les nouveaux prêts en 2017.

De ce qui précède, le montant de la dette à rembourser pour la LFR 2017 s’élève à 399,4 milliards d’Ariary dont 292,2 milliards d’Ariary en principal, et 107,2 milliards d’Ariary en intérêts. Pour cette année 2017, une partie de la Facilité Elargie de Crédit du Fonds Monétaire International (FMI), d’un montant de 175,2 milliards d’Ariary, sera rétrocédée par la Banky Foiben’i Madagasikara (BFM) à l’Etat malagasy.

En outre, les charges de la dette intérieure pour l’année 2017 sont révisées à la hausse et évaluées à 232,0 milliards d’Ariary, suite à l’augmentation des taux d’intérêt des titres d’emprunt intérieur. Le taux d’intérêt moyen pondéré global servi sur les titres émis par le Trésor public est estimé à 9,5%...

Recueillis par C.A

On ne sait au juste si c'est l'affaire Claudine qui a réveillé les magistrats de leur longue léthargie, en tout cas s’il y a une volonté de faire en sorte que les citoyens aient de nouveau confiance aux magistrats et à la justice ça ne peut être qu'une bonne chose. On ne peut également que comprendre ceux qui doutent et qui attendent d'abord qu'un vrai ménage se fasse à l'intérieur même du corps de la magistrature. Là où on s'étonne par contre, c'est ce duo SMM et Union des magistrats pour la revalorisation de la fonction de juger.

Globalement, Hery Rajaonarimampianina communique mal. Sur la forme, il s’exprime bien en malgache et en français.

Claudine est, certes, en prison, mais on parle déjà qu’elle est en résidence surveillée dans une villa tout confort, à Mantasoa.

«Plus d’incantations que d’une réelle vision stratégique qui permettrait enfin le décollage de ce secteur qualifié indéfiniment secteur d’avenir » ? A tort ou à raison, cette phrase résume la conclusion entendue généralement de la part des participants de la 6ème édition de l’International Tourisme Fair Madagascar (ITM).

Mampiteny ny anarany eo anivon’ny fadin-tseranana indray ny manamboninahitra kolonely iray izay mirehareha fa akaiky ny mpanolotsaina manokan’ny filoham-pirenena Hery Rajaonarimampianina. Mihevitra ny firenena toy ny tany tsy misy lalàna ity manamboninahitra ity ka mitady hametraka fanjakan’i Baroa.

Dila ela ny 45 andro tsy tokony hitanana intsony an-dRazaimamonjy Claudine eny amin’ny Hopitaly, izay fepetra notakian’ny lalàna velona. Ny lalàna koa dia manipika fa “raha ilaina ny mbola hanaraha-maso ny fahasalaman’ny olona tokony hifonja eny amin’ny hopitaly dia tsy maintsy misy ny vaomiera mijoro ahaitana mpitsabo maromaro manana andraikitra ara-panjakana manadihady ny toe-pahasalaman’ilay olona na tsy maintsy Tanana amin’ny hopitaly ihany iozy na tsy maintsy alefa eny amponja.

Mitombo ihany ny isan’ireo sendika mihetsika amin’izao fotoana izao. Omaly dia ny sendikan’ny tatsambo Malagasy (SYGMA) no tonga nanao fihetsiketsehana tetsy Anosy, teo anoloan’ny ministeran’ny Fitaterana. Ny tena marina dia ireo mpibata entana (docker) mpiasa eny ambony sambo teo aloha satria voaroaka tamin’ny tamin’ny asany no nanao izay fitokonana izay. Ireto farany moa izay mpikambana ao anatin’ny Sygma ka tamin’ny anaran’io sendika io no nitokonan’izy ireo, omaly.

Alors comme ça on peut éviter les embouteillages quand on met du sien ! Cela semble être impossible, mais c’était le cas pendant un certain temps pour quelques quartiers. Combien de temps faut-il pour un trajet d’à peine 5km auparavant ? Au moins une heure mais ne parlant que d’Itaosy, (allant d’Andranonahoatra aux 67ha sud).

Le carnaval de Madagascar est devenu un rendez-vous annuel pour découvrir les richesses culturelles des 22 régions du pays.

A l’heure actuelle, ce n’est pas les attaques de dahalo qui manquent dans les communes éloignées.

Le face à face entre le gouvernement et le Sénat s’est tenu hier au Palais du Sénat à Anosikely. Les sénateurs doivent arriver à dire aux membres du gouvernement ce que les Malgaches endurent durant ce face à face. Mais ce n’est pas le cas. Les réunions entre le gouvernement et le sénat se succèdent, mais rien ne change.

Après sa victoire, 80-64, samedi face à l’équipe de SEBAM de Mahajanga, le COSMOS Diana a enregistré sa deuxième victoire dans le tournoi du championnat de Madagascar N1A hier au complexe sportif de Mahajanga. Le COSMOS Diana s’est imposé par 94-85, face à l’équipe du MB2ALL d’Analamanga.

La célébration des 50 années de Pecto a commencé hier dans la capitale.

La lutte contre le travail des enfants est encore loin d’être efficient dans la Grande Ile.

La Préfecture de police d'Antananarivo a émis un arrêté interdisant formellement la vente et l'usage des pétards, explosifs et assimilés sur les places et lieux publics, ou sur tout autre lieu. Les raisons de sécurité ont été évoquées comme motif de cette interdiction.

La déclaration de l’indépendance en 26 juin 1960 reste une déclaration, ni plus ni moins…

Le nombre de syndicats effectuant une manifestation augmente de jour en jour. Le Syndicat général maritime de Madagascar (SygmMa) avait effectué une manifestation devant le Ministère des Transports et de la Météorologie de Madagascar Anosy hier.

Alors que cela fait quelques mois que la société chinoise Jiuxing Mines a déplacé quelques-uns de ses matériels et qu’elle a cessé dans son exploitation, la crainte des habitants de Soamahamanina refait surface sur la possibilité de retour des Chinois dans leurs activités d’exploitation aurifère dans la région Itasy.

Dans un élan désespéré pour sauver la face, le système à bout de souffle du parti HVM s’est tourné vers la Chine, alors que la situation financière et économique du pays en général affiche un réel désastre.

Les députés, qui siègent depuis déjà des semaines à Tsimbazaza, se la coule douce. Ce sont des veinards, des chouchous de la République. Par exemple, pendant une session parlementaire, chaque député engrange quelques millions d’ariary (salaires, indemnités, divers avantages en nature, etc.). Sans oublier qu’ils font payer chèrement des investisseurs, de puissants groupes économiques leur travail de lobbying. Ce sont des pratiques qui durent, ici et ailleurs, depuis la nuit des temps : Madagascar ne fait pas exception.

La sixième édition de l’ITM s’est achevée avec un franc succès à en croire les organisateurs. L’un des principaux points forts restera sans doute l’entérinement des accords sur le secteur entre Madagascar et la Chine. Si l’on ne devait se concentrer que sur cette partie émergente de l’Iceberg, on aurait pu être fier. Or, sur l’extrémité nord-ouest de l’île, c’est une toute autre histoire qui est en train de se produire.

La tristement célèbre conseillère du Président de la République a été incarcérée à Antanimora hier dans la soirée après plusieurs mois de cavale. De cavale car les jours qu’elle passait en dehors des barreaux d’Antanimora ne sont en aucun cas légaux.

Madagascar vit actuellement une lutte de classe malsaine. Nous avons déjà interpellé le pouvoir par cette rubrique la Sentinelle sur cet état de fait. Mais peu de mesures effectives ont été prises pour juguler ce glissement vers l’autodestruction de la vie sociétale. Tous les indicateurs sont effectivement présents pour confirmer notre assertion. Encore une fois il nous faut expliquer les raisons profondes responsables de ce déclin intellectuel, spirituel et moral de la population.

Claudine est enfin à Antanimora. Que la fête commence !

Promenez-vous autour du quartier d’Anosy dans la capitale et observez ! Prenez le temps d’observer le ballet incessant des fraudeurs qui règnent sur le triangle d’or formé par le Tribunal, la Police et le service des Domaines.

Mais qui est Paul Rabary? Actuel ministre de l'éducation nationale, enseignant chercheur à l'université grâce à son directeur général nommé directeur tout en étant chef de département en sociologie et en contrepartie probablement, Paul Rabary a été recruté enseignant chercheur, assistant selon les grands professeurs des universités car il y a des grades semble-t-il aussi derrière ces enseignants chercheurs. Actuel ministre de l'éducation adulé par certains, critiqué par d'autres et qui se fait remarquer!

Tranga tsy dia fahita firy ity niseho tetsy Amparibe ity, tao amin’ny fiangonana FJKM, ny sabotsy lasa teo. Rehefa natao ny hady fototra hanaovana rarivato ny tambohon’ny fiangonana dia nisy fasana iray efa tranainy no hitan’ireo mpiasa nihady tany.

Raharaha iray tsy mbola voavahan’ny fitondram-panjakana ankehitriny ity olana eo anivon’ny “Otiv Akoa” any Toamasina ity. Ny “Otiv” moa dia rafitra fampindramam-bola sy fitehirizam-bola koa, izay tena mahavonjy ny olona sahirana, fa tsy toa ireo banky lalaovin’ny vahiny ka ny mpanana ihany no fantany. Nitana anjara-toerana teo amin’ny fihariana andavanandron’ny mponina ny “Otiv”.

Fakana ankeriny na “kidnaping” iray indray no nitranga teny Maibahoaka Ivato, ny sabotsy hariva lasa teo, tokony ho tamin’ny 7 ora teo ho eo. Ny mpampiavaka ity fakana ankeriny ity raha hampitahaina tamin’ireo tranga nisy tato anatin’ny herinandro vitsy izay dia tsy teratany Karana no nalain’ireo jiolahy ankeriny fa teratany Malagasy ary renim-pianakaviana. Teo akaikin’ny Toyota Sorafils moa no nitrangan’izay fakana ankeriny izay.

Fomba fiteny taloha io nofidianay ho lohatenin’ny « Inty sy nday » io. Enti-milaza ny olona mihazakazaka miantsampy amin’ny voatiry eny ampandehanana. Ny voatiry mantsy no fitaovam-pitaterana fahiny teto, toy ny « Taxi be » amin’izao fotoana.

Naneho ny heviny mikasika ny toe-draharaha misy eto Madagasikara amin’izao fotoana i Betina Bruno, loholona voafidy tany amin’ny faritanin’Antsiranana. Nambarany fa na inona na inona ady hevitra ataon’ny mpanao politika na ny olom-pirenena dia dingana iray tsy azo hidovirana ny firosoana ny fampihavanam-pirenena raha tiana ny hialàna ao anatin’izao fahasahiranana sy fahantrana lalina misy eto amitsika izao.

Naneho ny heviny mikasika ny toe-draharaha misy eto Madagasikara amin’izao fotoana i Betina Bruno, loholona voafidy tany amin’ny faritanin’Antsiranana. Nambarany fa na inona na inona ady hevitra ataon’ny mpanao politika na ny olom-pirenena dia dingana iray tsy azo hidovirana ny firosoana ny fampihavanam-pirenena raha tiana ny hialàna ao anatin’izao fahasahiranana sy fahantrana lalina misy eto amitsika izao.

Maromaro ireo sehatra nitondran’ny vadin’ny filohampirenena, Rajaonarimampianina Voahangy, fanampiana sy fikatsaham-panarenana ( ???) hatramin’ny naha-filohampirenena an-dRajaonarimampinina Hery vadiny. Ny farany tamin’iny herinandro iny izao dia ny nampanaterany bodofotsy firakotra ho an’ireo voafonja eny Antanimora. Amin’arivony izany fa tsy ampolony an !

L’inauguration officielle du « Village Vitrine » dans le village d’ Iharamy dans la Commune d' Ambohimanambola du district d’Avaradrano s’est tenue le Samedi 10 Juin dernier. La commune comporte 10 « fokontany ».

Madagascar, très connu sous le nom d’île aux trésors que tous les étrangers se bousculent pour avoir une part à eux.

Le Salon Enjoy Madagascar 2017 vient de prendre fin hier. A noter que l’évènement a débuté au Forello Expo Tanjombato depuis le 7 juin dernier. Il s’agissait là de la quatrième édition d’un évènement particulièrement animé tant au niveau sportif que créatif.

Après un parcours incomparable de 40 ans passés à photographier les habitants de la Grande Ile, après toutes les expositions qu’il a réalisées à travers le monde, Pierrot Men n’a pas fini de nous dévoiler tous ses secrets photographiques. Et rapporte La lettre d'info de l'IFM,

Un lémur couronné, une espèce rare et menacée de primate, est né mi-avril au Muséum de la Citadelle de Besançon. Le petit effectue ses premières sorties en extérieur, agrippé sur le dos de sa mère.

La sixième édition de l’International Tourism Fair Madagascar (ITM) qui s’est tenue au Village Voara à Andohatapenaka depuis le 8 juin dernier vient de prendre fin hier. Notons qu’il s’agissait d’un évènement de relance par excellence de la destination Madagascar.

« L’importation non régulée tue l’industrie malgache », explique Fredy Rajaonera, président du Syndicat des industries de Madagascar lors d’une rencontre entre le secteur privé et le pouvoir public la semaine dernière.

« Varavarana », est un festival dédié aux arts vivants à la culture, au patrimoine et à la citoyenneté.

Récemment, un plan communal de transport (PCT) a été mis en place au niveau du district d’Anjozorobe.

Le Projet Agriculture Durable par une Approche Paysage(PADAP), et le Programme Intégré d’Assainissement d’Antananarivo (PIAA) viennent de faire l’objet de conventions entre la France et Madagascar via l’Agence Française de Développement (AFD).

Les attaques à mains armées avaient commencé sous le régime de la transition et étaient à leur summum, on se souvient d'une émission télévisée au cours de laquelle Andry Rajoelina était interviewé à l'époque par Onitiana Realy et lors de l'interview Andry Rajoelina a reconnu les problèmes d'insécurité au point même d'évoquer quelqu'un qui travaillait chez Annick Rajaona victime d'attaques à mains armées.

La France vient de faire pleurer la terre entière avec sa commémoration du massacre commis à Oradour-sur-Glane. Pour rappel, le 10 juin 1944, les nazis ont tué 642 français dans ce petit village.

A la fois sourd et muet, le pouvoir reste totalement insensible aux appels du SMM (syndicat des magistrats). Alors que le syndicat des magistrats et celui des greffiers ont entamé leur grève (SGM) ensemble, le ministre de tutelle a répondu aux doléances du SGM tandis que celles du SMM restent sans réponse. La réponse n’avait rien de concret et n’a pas suffi aux greffiers, mais au moins on a porté un semblant d’attention à leurs revendications.

Personne ne sait ce que réserve l’avenir, ni pour les dirigeants ni pour nous les malheureux habitants de cette île aux ressources et richesses pourtant légendaires qui attirent tant les prédateurs et les pilleurs de tous les horizons.

Avec ces centaines de millions de dollars d’investissements chinois dans le pays : la menace jaune est désormais une réalité !

        Madagascar est-il enfin décidé à se retourner pour de bon vers la Chine? Longtemps souhaité par de hautes personnalités et de groupes politiques et d’intellectuels malgaches, l’intensification de la coopération avec l’Empire du Milieu a été pour la première fois évoquée publiquement par un chef d’Etat malgache. C’était vendredi dernier sur youtub dans l’émission « fotoambita » (rendez-vous) du président Rajaonarimampianina.

Mbola hikatona ny tribonaly manerana ny Nosy amin’ny alatsinainy izao raha tsy misy ny mety ho fiovan-javatra mandritra ity faran’ny herinandro ity. Ny antony dia milaza ny mbola hanohy ny fitokonana nataon’izy ireo nanomboka ny alakamisy lasa teo ny sendikan’ny mpiraki-draharahan’ny fitsarana eto amintsika.

Raha malaza ny resaka fakana ankeriny eto andrenivohitra dia mitohy tsy misy fiafarany koa ny asan-dahalo any ambanivohitra amin’izao fotoana izao, tahaka ity fanafihana niseho tao amin’ny distrikan’Ambatofinandrahana ity.

Ny 5 jiona lasa teo dia nahazo vaovao marim-pototra ny pôlisy manao ny asany teny amin’ny kaominina Amporoforo distrikan’i Farafangana fa misy mpivarotra taolam-paty ao amin’ny tanànan’i Analila, tampotampoka dia nisy ny fiantsoana ny vahoaka ary raha tara kely ny fiaran’ny pôlisy dia voan’ny fitsaram-bahoaka ireto olona ireto.

Le mouvement Rohy regroupant plusieurs dizaines d’Organisations de la société civile (OSCs) a procédé à la présentation officielle des modalités d’application de la Charte et du Code d’éthique et d’intégrité des OSCs malgaches hier à l’hôtel Le Pavé Antaninarenina. Il est à noter que cette charte a déjà été présentée le mois de décembre de l’année dernière.

Notre article d'hier intitulé "Fédération Malgache de Football: un vice-président pointé du doigt" est, en réalité, une grosse manipulation destinée à salir le vice-président en question, notamment Harizaka Raoul Rabekoto qui aussi DG de la Cnaps dont l'équipe de foot figure depuis de nombreux années dans l'élite nationale et représente tous les ans le pats sur la scène africaine.

Pour Madagascar qui est une île, beaucoup de ressources dépendent des océans et des industries marines et côtières.

« Des lémuriens au pays des cigognes ». Cette foire économico-culturelle qui s’est tenue à la Place Dauphine, Strasbourg a intrigué les habitants. 4 000 visiteurs se sont déplacés durant les 7 jours de l’évènement, du 22 au 28 mai dernier.

Plusieurs (petits) détails tuent le tourisme de la Grande île à savoir l’insécurité.

Aina Rabodomanantsoa est doctorante et travaille sur la mise en place d’une méthodologie de prévision de récolte pour le Litchi à Madagascar.

Les débats de ce début d’année 2017 tournaient invariablement autour de la période pour le calendrier idéal de la prochaine élection présidentielle. Les textes législatifs divergent malheureusement à cause des raisons climatiques.

Le sixième mois de cette année promet d’être joyeux avec la fête des pères de ce Dimanche 18 Juin 2017 et celle du « 26 Juin » qui arrivent. La société « Baolai » n’est pas en reste avec les préparatifs de ces réjouissances.

La Police de l’air et des frontières de Nosy Be a saisi 17 litres d’huile de cannabis au port de la ville jeudi dernier vers 14 heures. Ils étaient à peine dissimulés dans des bidons recouverts de carton, et le jeune homme qui les détenait les faisait passer pour de l’huile de vanille, selon les explications de la Police nationale qui a relaté les informations.

Actuellement, Antanimora héberge 3.335 prisonniers enregistrés dont les personnes de sexe masculin comptent 2.674 et celles du sexe féminin sont au nombre de 661, parmi eux 125 mineurs. Cependant, la norme de la capacité d’accueil est limitée à 800 individus.

Actuellement, l’insécurité est devenue un supplice dans le quotidien des habitants du district d’Ambatofinandrahana.

Vers la fin de l’année 2016, la Branche opérationnelle de Toamasina du Bureau Indépendant Anti Corruption a été saisie d’une doléance concernant l’accaparement d’un terrain situé à Foulpointe perpétré par quelques responsables publics locaux, notamment ceux de la mairie et du guichet foncier local.

On est en plein hiver : le ciel est gris, triste et nous avec. Cette couleur de la mort, pour ne pas dire plus, n’annonce rien de bon, mais on doit se résigner. De toutes les façons, notre destin, notre avenir est loin derrière nous. Pire : nos dirigeants ont perdu la voix, parce qu’ils n’ont rien à dire.

En somme, le pays et son peuple sont devenus aphones. Pourtant, c’est le moment où l’on souhaite vraiment que quelqu’un puisse crier haut et très fort pour faire secouer le cocotier: c’est, en quelque sorte, le silence des agneaux, précisément des moutons. Un tel silence va-t-il durer jusqu’à quand ? Dieu seul le sait.

Des petits paysans de Madagascar se disent forcés par des investisseurs chinois à leur vendre leurs terres pour presque rien

Un Européen, ancien coopérant dans l’île dans les années 70, s’étonne que la capitale ressemble, dès 20 heures, à une ville morte. C’est ça le progrès à Madagascar!

Le régime actuel ne fait rien ou pas grand-chose pour lutter contre la pauvreté qui constitue pourtant une menace sérieuse. La pauvreté graduelle va engendrer la famine.

Depuis la semaine dernière, l'Institut national de formation des formateurs de Formation professionnelle et technique (Infor) et l'Institut Supérieur de la Communication,

Les partenaires financiers de Madagascar continuent de miser sur l’agriculture pour le développement de l’île.

L’accident mortel sur la route à Alarobia près du stade a eu lieu le 21 mai dernier. Deux filles et une mère de famille portant un bébé ont été percutées par une voiture Mini Cooper avec trois personnes à bord.

La mort ou plutôt l’exécution de l’Ampanjaka Zafisoro Tata Philibert a provoqué une controverse sur le sujet de la sécurité dans la région.

Les partenaires financiers de Madagascar continuent de miser sur l’agriculture pour le développement de l’île. Rien que dans la journée d’hier,

Raharaha iray teo anivon’ny fifandraisan’i Madagasikara amin’ny sehatra iraisam-pirenena no ahitana taratra fa tsy vitan’ny filohampirenena, araka ny andraikitra nampiantsorohan’ny Lalàmpanorenana azy ny miaro ny fiandrianam-pirenena malagasy.

Mikatso tanteraka ny raharaham-pirenena ankehitriny, mihapotika ny firenena, mihamahantra ny vahoaka Malagasy.

Mikatso tanteraka ny raharaham-pirenena ankehitriny, mihapotika ny firenena, mihamahantra ny vahoaka Malagasy.

Araka ny fotoana nomen’izy ireo dia omaly no niroso tamin’ny fitokonana ireo mpiraki-draharahan’ny fitsarana (greffier) sy ireo mpitsara izay mivondrona ao anatin’ny SMM na ny sendikan’ny mpitsara eto Madagasikara.

Pratiquement, une semaine de la date initialement fixée pour organiser les élections anticipées de la Fédération malgache de football (FMF),

Six mois après la promesse d’indemnisation des expropriés, rien ne se produit.

«La situation politique malgache de l’heure est si controversée voire intrigante, mais il ne faut pas baisser les bras !

Afin de renforcer l’avenir des jeunes professionnels du tourisme et doter ces derniers d’une vision professionnelle externe de Madagascar,

La sixième édition de l’International Tourism Fair Madagascar vient de débuter au Village Voara Andohatapenaka hier et prendra fin le 11 juin prochain.

Deux accords portant sur le financement du Projet agriculture durable par une approche paysage (Padap) et le Programme intégré d’assainissement d’Antananarivo (PIAA) ont été signés, hier entre le ministère des Finances et du budget et l’Agence française de développement (AFD).

La Direction générale des impôts a reçu des plaintes de la part des contribuables sur la façon de procéder du personnel du contrôle fiscal depuis ces dernières années.

Le lieu dit Beroroha, inconnu de beaucoup de Malgaches, est devenu pas si méconnu que cela suite à une triste affaire d'attaque de camion-brousse qui a fait une trentaine de morts. Le lieu dit Beroroha demeure cependant méconnu car si lors des périodes de propagande, les candidats arrivent à louer des hélicoptères pour distribuer tee-shirt et argent, l'attaque de Beroroha a laissé indifférente les pouvoirs publics.

Aujourd’hui, 9 juin est la Journée Internationale des Archives.

Cela fait plusieurs années que l’intégrité, et surtout l’indépendance de la justice sont sévèrement pointées du doigt.

Si le président Hery ne fout rien, c’est finalement bon pour le pays !

Avec cette grève décidée par les magistrats, le pouvoir exécutif va se trouver acculer au pied du mur de la détermination de tout un corps de hauts fonctionnaires prêt à aller jusqu’au bout pour faire valoir leurs revendications syndicalistes couleur constitutionnelle.

Mitohy hatrany ny fanatsarana ny tontolon’ny famokarana horonantsary eto Madagasikara.

Alors que ça ne fait même pas trois jours que le cauchemar de la famille Ismaël s’est arrêté, voilà qu’une autre famille voit tout en noir. Un nouveau cas de kidnapping a encore eu lieu hier et comme tout le monde le devine, il s’agit encore d’un ressortissant Indo-pakistanais.

Madagascar se prépare déjà à accueillir le 26 juin prochain, sa fête de l’indépendance.

Aucun pays, quelque soit son type de gouvernance ne peut affirmer être un Etat de droit si la transparence n'est pas appliquée de manière concrète.

Ny fanamparam-pahefana nataon’ny mpitandro ny filaminana tamin’ireo mpandraharaha sy mpihary omby any amin’iny Faritr’i Bongolava iny no niantombohan’ny fijoroan’ireo mpihary omby nanohitra ny tsy rariny mianjady amin’izy ireo.

Efa mampiteny ny moana ny zava-misy eto amin’ny firenena amin’izao fotoana izao, indrindra fa eo amin’ny lafiny tsy fandriam-pahalemana, raha ny hevitra ny jeneraly misotro ronono, Ramakavelo Désiré.

Tamin’ny taona 1958 no nitokanana ny biraon’ny kaominina ao Mandoto.

Tamin’ny Repoblika faharoa, teo anelanelan’ny taona 1978 ka hatramin’ny 1990 no nampanaovina fanompoam-pirenena ivelan’ny tafika ny tanora malagasy vao afaka bakalorea.

«C’est simple : Madagascar est un pays pauvre »

Faneva Andriatsima, l’attaquant international malgache de Sochaux, a lancé fin mai une opération de crowdfunding et de vente de maillots.

L'association des maires des grandes villes de Madagascar (AMGVM) organise un atelier de renforcement des capacités des communes sur l'autonomie financière à travers la fiscalité locale, et les enjeux du développement de la ville, les 08 et 09 juin 2017 à Antananarivo.

Le budget pour la promotion de Madagascar en tant que destination touristique est encore moindre. Le Président du conseil administratif de l’Office national du tourisme (ONTM) l’a déclaré hier, comme une requête au cours d’un dialogue entre le secteur privé et le public.

A l’heure actuelle, la nouvelle technologie intéresse de plus en plus les jeunes. Lorsqu’on parle de développement, la nouvelle technologie va de pair avec.

Le « Sempala » (sendikan’ny mpamboly lavanila) réagit à l’attaque lancée par le premier ministre (Pm) Olivier Mahafaly à l’endroit de certaines entreprises privées de transformation de vanille dans la Région Sava lors du rapport qu’il a présenté aux députés sur les réalisations de son gouvernement de « combat ».

La 4e édition du Salon Enjoy Madagascar a débuté hier au parc des expositions Forello à Tanjombato et prendra fin le 11 juin prochain. Il s’agit là d’un évènement qui regroupe 7 salons en 1 (mode, tourisme, famille, gastronomie, new tech, bien-être, décoration). Il est surtout question d’animations culturelles, commerciales, économiques et festives.

La première session du « Rec », résidence d’Ecriture Cinéma-tographique, aura lieu le 7, 10 et 11 juin prochain. Plusieurs associations, ainsi que des maisons de production, notamment Aiko Production, l’association AriArt, Asa Sary, l’OMACI, l’IFM, la Librairie Mille feuilles, etc…seront en partenariat pour élaborer cette session de soutien, d’entraide et de partage.

En cette veille des grandes vacances, bien de parents ne savent pas encore où « caser » leurs enfants. Dans un passé récent, une telle question ne posait pas. Auparavant, effectivement, le pouvoir d’achat permettait de faire des folies pour satisfaire ses enfants. De nos jours, ce n’est plus le cas, on doit savoir serrer les ceintures. Mais qui possède encore de ceintures ? Les parents sont donc condamnés à retenir leurs progénitures dans la maison familiale durant les vacances. Dommage !

Mojize, l’ennemi public numéro un à Madagascar, est actuellement planqué à Antananarivo dans un Hôtel 4 étoiles.

A l’approche des élections, le régime s’excite à propos des jugements supplétifs de naissance. Le but affiché est de permettre au maximum de Malgaches majeurs d’obtenir un acte de naissance en vue d’établir une carte d’identité. L’objectif inavoué est d’allonger la liste des nouveaux inscrits sur les listes électorales.

Dans le contexte actuel d'insécurité, d'impunité, d'inflation le réflexe est de se dire que c'est le pire des régimes que les malgaches aient connu. On en vient à oublier qu'il n'y a pas si longtemps, sous la transition, l'impunité était la règle, les attaques à main armées étaient légions, le pillage de l'Etat, les divers trafics et l'injustice était à son summum.

Il ne se passe pas une semaine sans que telle ou telle entité, groupement politique, organisation syndicale ne s’en prennent au régime tout entier et surtout particulièrement au président de la République.

Pour les Malgaches à l’étranger, Barea est considéré comme un groupe folklorique, ce qui est vrai !

Doit-on encore payer pour la faute des autres ? Nombre de nos concitoyens se sont posés la question en apprenant que les dettes d’Air Madagascar se chiffrent à 88 millions de dollars. D’autres sources internes parlent même de 130 millions si « on ajoute les impôts et taxes dues à l’Etat malgache ». Mais quelque soit le montant exact, l’évolution de ces dettes reste perplexe.

Nandritra ny 57 taona niverenan’ny fahaleovantenam-pirenena izay dia tsapan’ny mpanara-maso fa zary ataon’ny mpitondra fanjakana nifandimby teto ho fitaovana ikatsahany ny tombontsoany manokana ny fahefam-panjakana teo ampelantanany.

Tapaka nandritra ny filankevi-pirenen’ny SECES na ny sendikan’ny mpampianatra mpikaroka izay notanterahina omaly teny amin’ny oniversiten’Antananarivo fa mifarana hatreto ny fitokonana ataon’izy ireo ary hiverina hampianatra ireo mpampianatra, manomboka amin’ity andro androany ity.

Le programme d’Appui au Développement des Exportations et à l’Intégration Régional ou PADEIR, a été organisé conjointement par la Délégation de l’Union Européenne et Le Ministère du Commerce et de la Consommation est en cours.

Cinq nouveaux sites malgaches viennent d'être désignés le 31 mai 2017 à la 53ème réunion du comité permanent de la convention Ramsar à Gland, en Suisse.

Pour sa 26ème édition, la rencontre sportive « Vivre ensemble 2017 », organisée par l’ONG Les Orchidées Blanches a comme slogan « Vivre la différence, vaincre la différence ».

Le développement d’un pays doit passer par l’industrialisation et la Grande Ile n’est pas encore dotée de bons atouts dans cette voie. Il faut dire que Madagascar fait face à des problèmes structurels tels que l’accès à l’énergie, accès aux crédits, habitude pour l’importation des biens d’équipements et même des produits de première nécessité…

le rendez-vous avec les Réunionnais ce samedi à la Réunion, le représentant de Madagascar dans la finale de la Coupe de l’Océan indien, à savoir, le FTM Manjakaray a été reçu par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Jean Anicet Andriamosarisoa hier à son bureau à Andohan’Analakely. L’occasion pour le ministre d’encourager le FTM Manjakaray.

L’économie se redresse progressivement après la crise politique qui s’est prolongée de 2009 à 2013.

Un atelier régional, dont la thématique sera axée sur le service technique communal EAH, sera organisé les 15 et 16 juin prochains dans la Commune rurale de Sadabe.

Face aux agissements des agents pénitentiaires qui « ont perturbé avec violence et menacé le déroulement d’une audience publique », le syndicat des magistrats (SMM) n’a pas tardé à répliquer et annonce son « soutien et solidarité envers les magistrats et greffiers ainsi que tout le personnel du Tribunal de Manakara ».

Art ethnique, patrimoine immatériel et tourisme

Fabiola Mancinelli

Océan Indien/Etudes

Le syndicat des enseignants-chercheurs et chercheurs-enseignants de l’enseignement supérieur (Seces) s’était réuni à Ankatso hier en vue d’un conseil national pour discuter de la situation des revendications et travaux de commission.

La coopération entre Madagascar et La Réunion ne date pas d’hier, mais elle vient de se fortifier encore plus par le don d’un camion incendie d’une valeur environnant les 300 000 euros de la part de l’aéroport de Saint Pierre-Pierrefonds destiné à renforcer la sécurité au niveau des aéroports.

Dans la foulée d’une opération de communication présidentielle médiatisée intentionnellement pour rassurer l‘opinion déjà ulcérée par les successions de déceptions existentielles d’une situation socioéconomique catastrophique sur l’étendue de tout le territoire nationale,

Les crises politiques successives qu’a connues Madagascar ont eu un impact sur l’environnement des affaires et sur la confiance des investisseurs.

Madagascar a célébré le mois de l’enfance, hier à Tamatave. Une célébration accompagnée du thème « Ankizy voaaro amin’ny herisetra, afaka miatrika ny hoaviny », littéralement «Enfants protégés de l’agression, bien préparés pour faire face à l’avenir ». Pour cette occasion, 15 enfants issus de 6 provinces vont former une assemblée constituante du « parlement des enfants ».

Le régime présente toutes les caractéristiques d’un Etat en déliquescence. Les preuves de la faillite de l’Etat sont flagrantes au niveau politique, économique et social.

               C’est dans un mois donc que de nouveaux billets de banques vont être mis en circulation. Cette fois-ci, l’émission de nouveaux billets verra l’apparition d’une nouvelle coupure de 20 000 Ar (100 000 Fmg), soit le double de la plus importance valeur faciale qui a cours à Madagascar.

Efa ho volana maro izao no potika ary feno lavaka ny lalana eny Ambohimamory sy Avarabohitra izay mihazo an’i Beravina Itaosy iny raha avy any Anosizato Andrefana.

Omaly alarobia faha 31 may 2107 dia nihaona tamin’ny mpikambana ao amin’ny governemanta ny solombavambahoaka ao Tsimbazaza. Araka ny lalàna dia tsy maintsy manao tatitra amin’ireo solombavambahoaka ireo indray mandeha isaka ny fivoriana ara-potoana ao amin’ny Antenimierampirenena ny mpikambana ao amin’ny governemanta.

Depuis hier, la Direction Technique Nationale (D.T.N) de la Fédération Malgache de Basket-Ball (FMBB) a changé de main.

Lors de la confrontation entre les députés de Madagascar et les membres du gouvernement hier à l’Assemblée nationale, les facettes de la vie de la Nation que la population tient vraiment à cœur n’ont pas pu être solutionnées par les élus et les teneurs du pouvoir.

Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et tout marche très bien dans le meilleur des mondes. S’il y a des problèmes dans l’exercice du pouvoir, c’est la faute aux cyclones à cause des impacts.

Raha misy ny sehatra iray mbola anjakan’ny tsy fanarahan-dalàna eto amin’ity Madagasikara ity dia ny sehatra ny fitrandrahana harena ankibon’ny tany.

Nitafa tamin’ny mpanao gazety tetsy amin’ny trano fisakafoana « Telozoro » etsy Andrefan’Ambohijanahary omaly ny vondron-kery « Firaisankina ho fanavotana an’i Madagasikara » (F.F.M.).

Nandritra ny fivorian’ny filankevitry ny governemanta ny talata teo teny Mahazoarivo no nanamarihan’ny Praiminisitra Mahafaly Olivier Solonandrasana ny fepetra tsy azo ivalozana momba ny fanajana ny filaminana ankapobeny.

Ces derniers temps, des changements ont été constatés, le challenge étant de se conformer aux exigences de la réglementation internationale (OACI), la sûreté et la facilitation devant primer.

« Refondation nationale » est devenue l’expression favorite des opposants qui ne cessent de s’accroître en nombre. Pourtant, ils n’arrivent pas à se mettre d’accord : il y en ceux qui exigent une co-gouvernance de l’Etat et ceux qui réclament le trône à eux seuls. Mais le point commun étant que ceux-ci ne supportent plus le régime actuel.

L’éternelle question des 4x4 est toujours évoquée à chaque fois que les députés se rencontrent entre eux, ou avec les autorités supérieures à eux. Même si ce n’est que dans les coulisses de l’Assemblée nationale.

Le mois de Juin étant dédié à la célébration de la langue malagasy, des évènements seront organisés dès ce jour pour cette occasion. Cela commence par une cérémonie, des animations et des conférences, à l'Académie malgache, à Tsimbazaza.

Au nom du peuple malgache, c'est ainsi que la justice est rendue, au nom de ce peuple et un magistrat l'a encore rappelé lors du passage des aines du SMM lors d'une émission spéciale à la télévision. Il est ainsi plus que normal que les magistrats veulent en découdre avec cette affaire Claudine qui aurait -le conditionnel est de rigueur pour cause de présomption d'innocence selon les sachants-détourné des milliards, des milliards qui auraient pu contribuer à améliorer le bien-être de ce peuple malgache pauvre, extrêmement pauvre et dont les dirigeants quémandent à qui mieux mieux partout!

Quatre entreprises établies dans la région Sava, à Mananara Avaratra et à Toamasina se lancent dans la collecte illicite de vanille verte, d’où la recrudescence des vols de vanille dans ces régions, a indiqué le premier ministre lors de la rencontre entre les membres du gouvernement et des députés à Tsimbazaza.

Dans un peu moins d’un mois, cela fera cinquante sept que l’indépendance de Madagascar fut proclamé en grande pompe au Stade de Mahamasina. En autant d’années, le pays n’a pourtant pas réussi à prouver qu’il est effectivement autonome.

L’Association des Anciens du Maroc s’est doté d’un nouveau président lors du week-end dernier.

Les questions liées à l’environnement sont souvent source de discorde entre une compagnie minière et la population locale à Madagascar. Pour Ambatovy, la compagnie d’exploitation de Nickel et de Cobalt ne compte pas négliger ce sujet.

L’heure des ultimatums a sonné avec les grèves et préavis de grèves des étudiants, douaniers, enseignants-chercheurs et greffiers.

Le prix du sucre vient encore d’augmenter : l’amertume ne cesse donc de gagner du terrain. Un jour ou l’autre, le peuple va se soulever !

« Insécurité ». Un mot tant connu des Malgaches que des fois, il ne les surprend plus.

Délinquance, insécurité et parfois violence menacent la qualité de la vie à Antananarivo et dans les autres villes malgaches, détournent du développement social des ressources rares, découragent les investissements et stigmatisent certains quartiers.

Face à la hausse du nombre de candidats inscrits aux examens du CEPE (571 173 candidats cette année), les centres ainsi que les salles d'examen à utiliser seront aussi multipliés.

L’autisme se trouve être un handicap encore très méconnu à Madagascar.

Suite au décès du député de Marolambo, le face-à-face entre le Gouvernement et les députés, prévu avoir lieu ce mardi 30 mai à l'Assemblée nationale à Tsimbazaza est reporté.

Les étudiants de la polytechnique de Vontovorona ont repris leur grève hier.

Les négociations entre le gouvernement et le Syndicat des enseignants-chercheurs et chercheurs enseignants de l’enseignement supérieur (Seces) n’ont encore abouti à rien.

Tsy misy mandeha araka ny tokony ho izy intsony ny raharaham-pirenena, miha mahantra hatrany ny vahoaka, miha mikorontana ny fiaraha-monina, mirongatra ny tsy fandriam-pahalemana ary mbola manjaka ny kolikoly, raha ny fahitan’ny antoko AKFM azy. “Tsy azo ekena intsony ny mbola hitohizan’izao fitondrana izao satria miha potika andro aman’alina ny firenena.

Distrika iray ao amin’ny faritr’i Melaky i Antsalova. Ao anelanelan’ny distrikan’i Miandrivazo any amin’ny faritra Menabe sy Maintirano no misy azy ity. Miaina mandava-taona ao anatin’ny fitokana-monina tanteraka ity distrika ity. Tsy misy làlana intsony ifandraisany amin’ny distrika manodidina azy.

Isan’ny fepetra iray takian’ny fandrindrana ny fiaraha-monina ny fametrahana fitsipika ifampitondrana sy ifampifehezana. Ao anivon’ny fiaraha-monina ara-pianakaviana no tena ahitana taratra azy io. Araka ny fivoaran’ny toetrandro dia lasa nosoratana ny fepetra ifampifehezana sy ifampitondrana. Io no antsoina hoe « lalàna ».

Niteraka fahasorenana teo amin’ireo mpivarotra etsy amin’ny Esplanade Analakely, nanomboka tamin’ny fiandohan’ity herinandro ity, ny fanadiovana nataon’ny kaominina an’izany toerana izany.

Potika tanteraka ny firenena Malagasy ankehitriny. Tsy ny aty an-drenivohitra irery no mitaraina sy mikaikaika fa hatrany ambanivohitra lavitra andriana any dia miantso Zanahary tanteraka aza.

Dix jours avant le début des matches de groupe, le 9 juin prochain, la Fédération malgache de football (FMF) a sorti hier la liste des 18 joueurs formant le groupe des Barea de Madagascar qui vont affronter le Soudan pour son premier match du groupe A. La rencontre aura lieu au El Obeid Stadium au Soudan.

Les préparatifs pour le concours de recrutements de nouveaux fonctionnaires au niveau de l’INFA ou Institut National de la Formation Administrative vont bon train selon le directeur général de cet institut Nomenjanahary Dupont Herilala lors d’un point de presse avec les journalistes locaux à la salle de réunion de la région Atsimo Atsinanana le lundi 29 mai 2017 et la visite sur terrain s’inscrit dans ce sens.

Hier, au hasard de la diffusion d’une chanson de l’un de ces troubadours modernes du slam qui nous conseille avec conviction de « VOIR LA VIE AUTREMENT », on ne peut pas rester insensible à cet appel au bonheur d’une existence sans les nuisances de la politique politicienne et d’un environnement pollué.

Il est question du bien-être de la population, plus précisément de sa sécurité qui fait tant de bruits à Fianarantsoa.

Les acteurs de la filière vanille continuent à faire l’objet d’attaque de la part des bandits dans la partie Nord de la Grande Ile en dépit de la déclaration du premier ministre Olivier Mahafaly lors de la remise de vivres qu’il a effectuée à la mosquée d’Antananarivo samedi dernier selon laquelle son gouvernement est disposé à mettre un cran d’arrêt à l’insécurité qui sévit dans les régions productrices de vanille.

Le vol de zébus n’est plus une chose nouvelle à Madagascar, surtout dans la partie sud.

Amal Amélia Lakrafi est candidate pour les élections législatives française qui auront lieu les 4 et 18 juin prochain. Elle se présente comme député pour la 10ème circonscription des Français établis hors de France. Cette zone englobe 49 pays qui s’étendent du Moyen Orient vers le Sud de l’Afrique, dont Madagascar.

Comment marier conservation et développement durable ? C’est le défi relevé par le PNUD et le Global Environment Fund (GEF) à travers le réseau Network of Managed Resources of Protected Areas (MRPA) et un banc de partenaires dans l’aire protégée de Bemanevika, dans la Région Sofia.

A Madagascar, les investisseurs, étrangers notamment, sont aussi appelés à faire figure de vache à lait. Aussi déplorable que cela puisse paraître, c’est la triste réalité. A cause peut-être de notre immense pauvreté sinon notre avidité sans commune mesure, on pense à tort que les fonds apportés par les étrangers devraient nous bénéficier directement. Cette perception, ce n’est le commun des Malgaches qui le pensent mais aussi et surtout nos dirigeants politiques.

« C’est une situation honteuse », ainsi était l’aveu du commandant de brigade d’Analamanga, le Gal Andrianjanaka Njatoarisoa.

Lorsqu’un ressortissant malgache souhaite se rendre en France ou aux Etats-Unis, l’obtention préalable d’un visa relève du parcours tortueux du combattant en raison des conditions drastiques.

Qui connaît le nouvel entraineur de l’équipe nationale de foot ? Personne, évidemment. Normal donc, si nos footballeurs sont inconnus à Madagascar !