Coup d’Etat : l’opposition, plus partante que jamais !

On ne compte plus ces partis politiques, plateformes, ou quoi que ce soit sa nature voulant provoquer un coup d’Etat. Hery Rajaonarimampianina est-il si médiocre que ça dans son rôle de Président ?

On coure aux conférences de presse, mais en vain, aucune action de leur part. Hery demeure sur son trône. L’ancien ministre et membre du TFI (tolona ho fanorenana ifotony), Manantsoa Victor a souligné que HVM règne seul et impose sa loi en plus de ne pas pouvoir contrôler les irrégularités dans le pays.

Ainsi, TFI réclame que seule la refondation nationale, fondement du parti aussi en même temps, pourrait être la solution aux multiples problèmes de Madagascar. Pour ce faire, quoi d’autre que Hery en touche !

Hier lors de sa deuxième réunion, un comité à cet effet a même été instauré au sein de la plateforme TFI. Son but étant de fixer une nouvelle stratégie pour la réforme du système politique de Madagascar, autrement dit mettre en œuvre un coup d’Etat.

Nombreuses entités, partis politiques ou même des simples citoyens se plaignent des impasses actuelles sur tous les plans : une pauvreté garantissante, des corruptions à tous les niveaux, le non-respect de la loi et bien d’autres. Si les autres optent pour d’autres solutions, pour TFI, seule la refondation de la nation est la porte de sortie à cette crise qui est à son apogée. 

Annie N.

Comments are now closed for this entry