A propos de la photo de Voahangy Rajaonarimampianina parue hier: On vit avec notre temps

Suite à l’apparition de la selfie de la première dame hier en illustration à notre article sur la situation actuelle du régime en place, nous avons reçu des tas d’appel demandant des explications. Pourquoi ? Parce qu’il paraît que c’est une atteinte à la vie privée de publier une photo de la première dame. Ce n’est qu’une photo comme une autre. Qu’elle ait été photographiée sur la tribune du Palais de Sport de Mahamasina ou à Iavoloha ou durant une quelconque inauguration ou en selfie à Bruxelles avec qui que ce soit, ce n’est qu’une photo. D’ailleurs, nous l’avons précisé en légende « selfie de la première dame ». Il n’y avait aucune arrière pensée par rapport à cette photo, on l’a utilisé parce qu’elle mettait en valeur la première dame. De nos jours, quand on rencontre une célébrité, on ne demande plus un autographe comme il y a de cela des dizaines d’années. Actuellement, on demande une selfie, on se  prend en photo avec la star comme le font les stars hollywoodiens ou les présidents des autres pays comme Obama, Hollande ou Trump. C’est ça le XXIème siècle. Une photo, ça peut se propager à très grande vitesse. C’est même un des proches du pouvoir qui l’avait mentionné dans sa chronique que « La technologie évolue très vite. Au départ, une selfie appartient au propriétaire de la photo, mais dès que ce dernier la partage, elle se propage très vite. ». De toute manière, seule une de ces personnes sur la photo a pu partager cette dernière, donc c’est voulu.

Il n’est pas étonnant que les photos d’une célébrité atterrissent très vite sur internet. De plus, il n’est pas interdit de publier la photo d’une célébrité, du moment que celle-ci ne la présente pas nue ou dans une situation gênante. Sauf si la situation est justement gênante sur cette selfie…

T.Berado

Comments are now closed for this entry