Imaginons ...

Imaginons qu'un tueur en série à Madagascar à l'instar de Jack l'éventreur en son temps à Londres soit arrêté par les forces de l'ordre. Après sa garde à vue le tueur en série est présenté devant le juge qui pour préserver la société et donc l'intérêt général, qui pour éviter que le  présumé tueur en série - il est présume innocent tant qu'il n'y a pas eu jugement- ne se fasse lyncher par les familles de ses nombreuses victimes le place sous mandat de dépôt en attendant le jugement. Imaginons qu'à l'écoute de la décision qui le place en garde à vue le tueur en série tombe dans les pommes et qu'il soit transféré à l'hôpital et non à l'infirmerie de l'administration pénitentiaire. Imaginons que comme dans un mauvais film, un mauvais scénario, ce même tueur en série soit transporté dans un autre pays pour soi disant se soigner et sans avoir besoin d'imagination on sait que la personne est vite sur pied dès qu'elle est arrivée sur un sol étranger.

L'Etat, le gouvernement se tairait-il en laissant la personne se soustraire à la justice? Le tueur en série n'existe pas mais des crimes encore plus crapuleux existent bel et bien tel le détournement de deniers publics et qui dépassent le domaine du " imaginons". Et l'Etat qui cautionne, les dirigeants complices existent bel et bien également. Nous n'avons pas besoin d'imagination, la réalité est pire que la fiction à Madagascar.

Anais T.

Comments are now closed for this entry