Développement : entreprendre s’avère difficile…

Des jeunes panélistes ont exposé le 10 mai dernier au Cites, sur le thème

« Pourquoi entreprendre ? ». Selon eux avant tout, « entreprendre est un état d’esprit », pour ce faire, il faut être passionné, rigoureux, courageux et persévérant. Par ailleurs, ils ont évoqué le problème qui touche la plupart des jeunes, dont le côté financier. Certes, trouver le soutien financier paraît difficile, mais heureusement qu’il existe des banques et les autres organisations financières telles que les Crowdfunding, qui commencent à se vulgariser dans la grande île. Le Crowdfunding est une manière pour les entreprises et les particuliers de récolter des fonds pour leurs projets. Actuellement, l’entrepreneuriat devient un des thèmes majeurs développés par de nombreuses entités œuvrant

pour le développement. L’entreprenariat permet de créer des entreprises et à la fois un pourvoyeur d’emplois, ainsi contribuant au développement socio-économique. Entre autres, il figure parmi les solutions pour sortir la population, en particulier les jeunes de la pauvreté. Pour le cas de Madagascar, l’entrepreneuriat agricole s’avère le plus, vu que 78% de la population active vivent en milieu rural, alors qu’au niveau de l’Afrique, 60% des emplois proviennent du secteur agricole. Les jeunes sont assurément les plus nombreux sur cette forte proportion en ce qui concerne la population active à Madagascar, alors que la pauvreté est plus marquée dans les zones rurales que dans les centres urbains. Bref, l’entrepreneuriat agricole se révèle ainsi comme étant un puissant moyen de soutenir les jeunes à se développer, donc à développer le pays.

Malalanirina