Consommation: Le prix du riz connaît une légère baisse

On est actuellement en pleine saison des récoltes, mais le riz ne semble pas encore connaître une baisse palpable au niveau des marchés de la capitale vu que le prix plafonne toujours les 2 000 ariary. Certes, on a constaté une légère baisse du prix du riz au niveau de la capitale, due à l’arrivée des nouvelles récoltes, mais le prix reste quand même élevé. Cette baisse est généralement observée à environ 200 à 300 ariary par kilo. Auparavant, le kilo était vendu à 2 400 ariary contre 2 100 à l’heure actuelle autant pour le makalioka que pour le vary gasy. Mis à part la capitale, il est bien évident que dans les zones productrices de riz, le prix est également en baisse. A l’exemple de Marovoay où le kilo de riz est de 1 400 ariary. Par contre, dans les autres localités c’est tout une autre histoire, le prix semble gonfler encore plus. A l’exemple de Sambava où le prix du riz s’accroît de jour en jour. Le prix du « kapoaka » est actuellement de 800 à 900 ariary. Les habitants se plaignent de cette situation qui prévaut dans la région de Sava car le prix du riz est constamment à la hausse. A cause de cette flambée des prix, la majorité de la population est obligé de restreindre autant que possible leur consommation.

Jean Riana