Grève à Ankatso : les gaz lacrymogènes ont fait pleurer

Les étudiants en sciences d’Ankatso et de l’école polytechnique de Vontovorona ont décidé d’entamer une grève générale pour une réclamation quant à la hausse à 100% du montant des équipements. Cette somme est à la hauteur de 66 000 ariary pour le moment et la demande consiste à une augmentation allant de 132 000 ariary. A Madagascar, les étudiants demandent à être payés pour étudier tandis que le gouvernement fait face à la famine de la population.

Lundi, cette manifestation a déjà porté atteinte à la circulation et aux activités des marchands des alentours qui ont été contraints de suspendre leurs activités à cause des lancements de pierres. Mais aujourd’hui, l’Emmoreg a usé des gaz lacrymogènes afin de pouvoir tempérer les grévistes qui ont de moins en moins de vigueur à tenir leur calme.

Suite à une Assemblée générale, les étudiants en droit et lettres ont aussi décidé de rejoindre le mouvement au cas où les demandes ne seront pas satisfaites d’ici jeudi. A la demande de hausse des équipements s’ajoute aussi plus de transparence dans les sommes versées par les étudiants qui, apparemment, ne servent qu’à gonfler la trésorerie de l’université.

Annie N.

Comments are now closed for this entry