Comité pour la réconciliation malgache : Quid du processus ?

Le processus de sélection des membres du Comité pour la réconciliation malgache se fait en trois étapes : la recevabilité, l’admissibilité, et l’entretien public. Il faut noter que plus de 680 candidats ont postulé pour devenir membre du Comité pour la réconciliation malgache. C’est la date de la prise des dossiers au niveau du CFM Antaninarenina, au niveau des districts ou au niveau des postes qui ont été observés dans la première étape (recevabilité). Dans la deuxième étape (admissibilité), les propos des candidats ont été étudiés, tous ceux qui les différencient des autres. La troisième étape se déroule dans la salle de séance du Sénat ce jour où s’affrontent les candidats admissibles. Dix candidats dans chaque région vont suivre ce dernier processus de sélection. La sélection de deux membres dans chaque région se fait par un entretien avec chaque candidat. L’un sera membre fixe, et l’un son remplaçant. La liste sera publiée en fin de cette semaine. Tabera Randriamanantsoa du Comité pour la réconciliation malgache souligne que la constitution des membres du Conseil pour la réconciliation nationale (CRN) ne devrait pas se faire par sélection de dossiers. « La Constitution malagasy devrait être adaptée au contexte de la réconciliation nationale et non le contraire » a-t-il souligné.

            Nandrianina

Ajouter un Commentaire