Réconciliation nationale : Les membres seront connus le 20 août

Le « Fampihavanana Malagasy » englobe tout processus et mécanisme de réconciliation nationale selon le concept « Vérité, Pardon/Amnistie et réconciliation nationale ». La composition du Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM) est réduite. Son efficacité devrait être renforcée, grâce à une plus grande rationalisation des actions de ses Commissions et de ses démembrements. Les membres du Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM) jouissent de prérogatives et immunités particulières pour la recherche de la vérité. Pour garantir la représentativité et la compétence des membres du Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM), la sélection des candidats sera confiée à un comité dont la composition et le fonctionnement seront déterminés par décret pris en Conseil des Ministres. Le Conseil du Fampihavanana Malagasy comprend trente-trois membres dont un par région et onze désignés par le Président de la République à raison de leur compétence particulière et issus de provinces différentes et dans le respect de l’approche genre. Les 33 membres du CFM vont principalement conduire le processus de réconciliation nationale pendant cinq ans. 220 candidats sur les 600 qui ont déposé leurs dossiers pour étude, en vue de devenir membres du Conseil pour la réconciliation nationale (CRN) ont passé à la troisième étape de sélection à partir de ce 9 août. Ces 220 candidats ne sont autres que 10 représentants par région. Ils ont subi notamment l’enquête de moralité et l’enquête d’environnement. Les noms des membres qui siègeront au sein de la Commission pour la réconciliation nationale (CFM) seront connus le 20 août prochain.

Nandrianina

Ajouter un Commentaire