Rova Manjakamiadana : 15 ans après

Samedi dernier, les tananariviens et les tous les malgaches du pays ont commémorés les 15 ans de l’incendie du Rova de Manjakamiadana. Sa destruction a été vécue par les Malgaches comme un traumatisme moral, psychologique et ontologique. Depuis, sa reconstruction figure parmi les plus grands défis de l’histoire du pays. 15 ans plus tard, cette grande battisse s’impose de nouveau sur les hauteurs de la capitale.

En souvenir de ce dramatique incendie et pour célébrer les réalisations déjà effectuées, des journées portes ouvertes ont été organisées le week-end dernier par le  comité national du patrimoine, (CNP), en collaboration avec le ministère de la Culture et du patrimoine. Des films documentaires ont été mis à la disposition d’environ un millier de visiteurs par jour qui ont pu également constater de visu l’avancée exponentielle des travaux réalisés jusqu’ici.

A l’occasion de la commémoration de ce 15e anniversaire de l’incendie du Rova, Mireille Mialy Rakotomalala, ministre de la Culture et du patrimoine ajoute que «Pour préserver les travaux déjà réalisés jusqu’ici, il importe d’entamer avant la saison des pluies les travaux d’urgence ». Les travaux d’urgences consisteront en fait à la fermeture des portes et des fenêtres. Sur ce, des  pourparlers avec la société de construction Colas ont déjà été effectués. Elle juge également important le renouvellement du recensement de ces collections qui se trouvent maintenant au palais d’Andafiavaratra. Ainsi, elle a déjà donné son accord de principe pour un nouvel inventaire de ces quelques 1466 articles pour pouvoir faire leur restauration et conservation.

 

M.K.R