La Gazette de la grande ile

Nicolas Dupuis : Des révélations fracassantes

Publié le 07 juin 2021

De l’avis de nombreux férus du football, l’équipe nationale malgache n’a jamais été couverte de honte que comme durant cette  élimination des Barea dans la course à la qualification de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021), avec le sélectionneur de Madagascar, Nicolas Dupuis. Un coach de la sélection nationale pointé du doigt comme étant le premier responsable de cette élimination prématurée des Barea de Madagascar. La preuve dit-on et à titre d’exemple, citons entre autres, le remplacement de joueurs initié par Nicolas Dupuis en Ethiopie, lors du match retour des Barea de Madagascar au stade de Bahir Dar. Ce remplacement des joueurs a été remis en cause par de nombreux techniciens malgaches du football. Selon ces derniers, alors que Madagascar a été mené par 0 – 4, Nicolas Dupuis trouva encore l’absurdité de faire sortir un défenseur pour être remplacé,  non pas par un attaquant mais, par un autre défenseur, comme ce fut le cas pour la sortie de Mamy Gervais, remplacé par Ando en deuxième période.

Autre absurdité décriée par les techniciens malgaches du football également fut l’organisation de l’entraînement des Barea de Madagascar dans la préparation du match retour contre le Niger au stade de Barikadimy, le 30 mars dernier. Selon des indiscrétions, Nicolas Dupuis aurait séparé l’entraînement des joueurs expatriés et  celui des joueurs locaux, lesquels ont été placés sous la direction de Njiva lors dudit entraînement, un entraînement sans thème, dit-on.

Nicolas Dupuis : fait de la démagogie

En effet, au lendemain de la finale de la CAN 2019 en Egypte, durant laquelle Madagascar a réalisé une performance extraordinaire à savoir, éliminée en quart de finale, le coach des Barea a fait savoir qu’il a reçu beaucoup d’offres émanant des pays étrangers pour devenir sélectionneur desdits pays. Notons que parmi ces pays figurent des pays richissimes du Moyen Orient. Mais Nicolas Dupuis a refusé l’argent de ces pays, préférant l’amour et l’amitié du Président de la République de Madagascar, Andry Nirina Rajoelina dont il est le Conseiller.

Pourtant à Madagascar et de l’avis des observateurs de la vie sportive, Nicolas Dupuis semble ne faire que penser à l’argent, pour ne citer que ces publicités de grande affiche partout dans la ville ou, ce contrat avec des dizaines de millions d’ariary avec la CNaPS. Vu sous cet angle, et parlant de ces offres émanant de nombreux pays dont les richissimes du pays du golf, force est d’admettre que Nicolas Dupuis ne fait que de la démagogie.

Coach sans référence

Depuis le recrutement de Nicolas Dupuis par la Fédération Malgache de Football (FMF) en 2017 et jusqu’à maintenant, les spéculations vont bon train sur le réel diplôme de ce technicien français. Et de source de la capitale française à Paris où évolue le club de football de Nicolas Dupuis, à savoir, le Club de Fleury (4e division française dit-on), l’on a appris qu’à chaque déplacement de son équipe, Nicolas Dupuis aurait (le conditionnel est de rigueur) plutôt assuré le rôle d’Intendant que d’entraîneur. Ce qui pourrait confirmer les rumeurs qui circulaient dans le milieu du football selon lesquelles, Nicolas Dupuis semble-t-il ne possèderait même pas un diplôme d’entraîneur digne de ce nom mais que, par contre, il est diplômé en Education Physique et Sportive (EPS). Dans le même ordre d’idée et selon une source digne de foi généralement bien informée, Nicolas Dupuis aurait fait une demande d’équivalence de diplôme d’entraîneur de la Confédération Africaine de Football (CAF) auprès des responsables de la Fédération Malgache de Football  (FMF). Ces derniers lui ont demandé d’envoyer une photocopie de son diplôme pour enclencher la procédure auprès de la CAF. Mais, jusqu’au moment où l’on parle, Nicolas Dupuis d’après notre source, n’a pas donné son diplôme d’entraîneur. Si diplôme il y a.

Incroyable mais vrai

Selon le témoignage de personnes à Paris, des personnes qui étaient toujours avec les Barea de Madagascar durant leur préparation dans la capitale française, Nicolas Dupuis aurait marchandé les recettes du match au Luxembourg, un match amical de préparation pour les Barea ayant opposé le club luxembourgeois de Swift Hesperange, une équipe de deuxième division luxembourgeois qui vient de monter en première division, contre les Barea de Madagascar.

D’après notre source, Nicolas Dupuis aurait imposé que la part des deux tiers des recettes lui revienne avant d’accepter de jouer ce match amical qui fut également un test-match pour les Barea.

Bis repetita pour le match amical contre le Kenya toujours dans la capitale française selon notre source.

Nicolas Dupuis aurait travaillé avec Sylvain (l’intendant de la FMF limogé par la suite) qui était le représentant des organisateurs de ce match amical contre le Kenya du côté malgache.

D’après une source bien informée, Sylvain aurait (le conditionnel est de rigueur) versé les recettes du match  (la part de la partie malgache) sur le compte du Club de Fleury en France, le Club de Nicolas Dupuis.

 Par ailleurs, dans l’affaire GARMAN, du nom de l’équipementier des Barea de Madagascar durant la CAN 2019 en Egypte, Nicolas Dupuis, selon une source qui veut garder l’anonymat, a été envoyé en Italie pour valider l’équipement des Barea dans le choix de GARMAN comme équipementier de Madagascar.  Alors qu’il a été déjà pris en charge totale par le Comité de Normalisation du football malgache à l’époque, à en croire une source digne de foi et fiable, en termes de billet d’avion, d’hébergement et de restauration, Nicolas Dupuis aurait encore trouvé le moyen, selon notre source de se faire rembourser dans ses dépenses de déplacement en Italie, par GARMAN. Une situation qui dit-on a fortement gêné le Comité de Normalisation.

Menace de  boycott du match

En 2019 en Egypte à l’hôtel Hilton à Alexandrie, les joueurs des Barea ont menacé de bouder le match de Madagascar tant que le problème de l’argent collecté au nom des Barea et versé dans le compte personnel et privé de Faneva Imma à la banque BNI à Analakely n’est pas réglé. Notons que selon une source digne de foi, Nicolas Dupuis figure parmi ceux qui ont obtenu la procuration par Faneva Imma de gérer ce compte. Une situation qui a contraint Nicolas Dupuis (selon une source sûre) à réunir à huis clos les joueurs des Barea dans ledit hôtel pour débloquer la situation.

Un « coach » Businessman

Sur un tout autre plan, eu égard à son comportement au retour d’Egypte, force est de constater que Nicolas Dupuis semble se reconvertir au « business ». La preuve, sa photo sur des affiches géantes dans la capitale. Pour les amoureux du ballon rond, on imagine mal un Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France faire de la Pub à grande affiche sur toutes les rues de Paris. Ce qui confirme une fois de plus que Nicolas Dupuis serait uniquement intéressé par le business.

Par ailleurs, une autre grande surprise est la nouvelle selon laquelle, Nicolas Dupuis est devenu actionnaire du restaurant Bar le B à Isoraka, une nouvelle confirmée par le propriétaire dudit bar.

F.A.R

Lire aussi